La France serait un cancre dans l’usage des nouvelles technologies à l’école

Mobilité

Selon une étude concernant 27 pays européens, la France figure en bas de
classement pour l’usage des outils informatiques dans un cadre scolaire.

Championne du haut débit en Europe, tant en matière d’offres que d’accès, la France est mauvaise élève en matière d’informatique… à l’école. Selon une étude de la Commission européenne publiée fin septembre et baptisée Benchmarking Access and Use of ICT in European Schools 2006 (Evaluation comparative de l’accès et de l’utilisation des TIC dans les écoles européennes en 2006), seuls 66 % des enseignants ont utilisé un ordinateur dans le cadre scolaire dans les 12 derniers mois. Ce qui place la France en 21e position sur 27 pays*. A l’échelle européenne, en moyenne 74 % des professionnels de l’enseignement ont recours aux technologies de l’information.

Ce n’est pourtant pas le manque de matériel qui conditionne cette position. Près de 90 % des établissements disposent, en 2006, d’une connexion Internet (et quasiment 100 % d’ordinateurs) dont 75 % en haut débit (5 % en 2001). L’usage du Net n’est simplement pas entré dans les méthodes pédagogiques françaises. Parmi les professeurs qui utilisent le matériel informatique, 64 % avoue exploiter l’ordinateur dans moins de 10 % des cours donnés. Seulement 3 % des enseignants déclarent s’appuyer sur les technologies numériques dans plus de la moitié de leur programme de formation et 12 % dans plus de 25 % de leurs cours.

Il s’agit là de moyennes. Et il s’avère que plus l’école propose un degré d’enseignement élevé et plus l’usage de TIC y est fréquent. Ainsi, 8 % des enseignants ont recours à l’informatique pour plus du quart de leurs cours dans le primaire, 28 % dans le secondaire, 40 % pour l’enseignement supérieur et 44 % dans les écoles spécialisées (avec, cependant, des variations selon les types d’enseignements dispensés).

Entre incompétence et manque d’attrait

Ce faible usage des nouvelles technologies s’expliquerait par… l’absence d’accès à l’outil. 63 % des enseignants se plaignent d’un manque d’ordinateurs dans leur établissement et 26 % d’absence de matériel adéquat. Mais aussi par un manque de savoir-faire : 33 % avoue leur incompétence en la matière et 22 % n’en voit pas l’intérêt. Si 56 % des interrogés se disent satisfait de leur matériel et 66 % de la qualité de la connexion, ces résultats sont bien en deçà de la moyenne européenne puisqu’ils classent la France au 26e rang de satisfaction (sur 27!). D’ailleurs, une majorité de professionnels de l’enseignement se plaint de la mauvaise qualité de l’assistance technique offerte aux écoles.

Ces résultats peuvent apparaître comme inquiétants pour l’avenir du système scolaire français, voire du pays. “La culture numérique est l’une des huit compétences clés proposées par la Commission dans une recommandation l’année dernière, ce qui souligne l’importance capitale de cette question pour la modernisation des systèmes d’éducation et de formation en Europe”, a déclaré Ján Figel’, commissaire chargé de l’Education, de la Culture et du Multilinguisme lors de la remise du rapport, “Au vu des résultats de cette enquête, la Commission recommande vivement aux pays qui sont en retard d’intensifier leurs efforts dans l’intérêt des jeunes générations.” Paradoxalement, Skyblog se targue d’être la première plate-forme de blog en France en visant les… moins de 18 ans. Autrement dit, ceux dont l’absence d’usage de l’ordinateur à l’école n’empêche pas l’exploitation intensif dans le cadre privé. Au contraire, même, apparemment.

*Enquête réalisée au printemps 2006. L’étude porte sur 10 000 directeurs et 20 000 enseignants issus des 25 Etats membres de l’UE (plus la Norvège et l’Islande)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur