La fusion Vodafone-Airtouch en bonne voie

Cloud

Les actionnaires de l’opérateur américain de téléphonie mobile Airtouch ont donné jeudi leur accord au rachat de la société par l’opérateur britannique Vodafone.

Le mariage d’Airtouch et du britannique Vodafone s’est ancré un peu plus dans la réalité avec l’adoption de la fusion votée ce jeudi par les actionnaires de l’opérateur américain. Lorsqu’elle sera réellement créée, la nouvelle compagnie représentera le plus vaste opérateur de téléphonie mobile du monde, présent dans plus de 23 pays. D’où plusieurs conséquences envisageables, ainsi le fait que différentes prestations comme la messagerie vocale pourront être harmonisées à travers le continent et arriver plus rapidement dans certains pays (voir édition du 18 janvier 1999).

Le mois dernier, les régulateurs européens et les actionnaires de Vodafone ont donné leur feu vert à la fusion. Cependant, la Commission européenne demande à Vodafone de renoncer à ses intérêts dans l’opérateur allemand E-Plus Mobilfunk, afin de ne pas fausser la concurrence outre-Rhin. En effet, Airtouch présente en même temps des intérêts dans l’opérateur allemand concurrent, Mannesmann Mobilfunk. Pour être conclu, le rapprochement des deux géants devra de plus être approuvé aux Etats-Unis par la FCC (le gendarme américain des télécoms). L’opération devrait être finalisée d’ici la fin du mois prochain.

Pour en savoir plus :

* http://www.vodafone.co.uk

* http://www.airtouch.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur