La grande attirance pour l’optique…

Mobilité

L’Internet haut débit s’appuie largement sur des composants optiques. Le secteur est donc promis à de belles perspectives… Des perspectives qui n’ont pas échappé à certaines entreprises qui entament déjà, à grand renfort de dollars, une politique agressive d’acquisitions.

Le marché du haut débit suit clairement les avancées de l’Internet. Et dans ce secteur, les entreprises spécialisées dans l’optique donnent avec soin les repères de ce que sera l’Internet de demain. Et à n’en pas douter, l’optique jouera un rôle de plus en plus majeur. Pour preuves les récentes actualités des entreprises de ce secteur. A commencer par Alcatel qui souhaite faire entrer en Bourse sa division Alcatel Optronics, spécialisée dans les réseaux de télécommunications optiques. L’opération devrait avoir lieu à compter du 20 octobre. Selon les analystes financiers, Alcatel Optronics devrait être valorisée entre 12 et 20 milliards d’euros, soit 20 à 30 fois le chiffre d’affaires prévu cette année (400 millions d’euros). Alcatel, qui gardera le contrôle de sa division optique, pourrait ainsi lever entre 1,6 et 2,4 milliards d’euros. Une manne qui permettrait à Alcatel de poursuivre sa politique d’achat dans le secteur des transmissions optiques, commencée en juillet avec l’acquisition d’Innovative Fibers pour près de 175 millions de dollars. Simple riposte au vu des différentes acquisitions menées par Lucent, Cisco, ou encore Nortel Networks.

Mais l’actualité de ces derniers jours a aussi été marquée par Corning qui annonce avoir racheté Optical Technologies, société spécialisée dans les composants optiques. Cette dernière était détenue à 90 % par Pirelli et à 10 % par l’Américain Cisco. A l’origine, le groupe italien comptait s’en séparer par le biais d’une introduction en bourse. Grâce à la vente de sa filiale (l’opération rapportera dans son ensemble environ 3,05 milliards de dollars), Pirelli se renforcera notamment dans la fibre optique et les systèmes sous-marins. On peut donc aisément prévoir des rachats de ce côté-ci.

Autre achat d’un montant élevé, celui du Français Photonetics, spécialisé dans les composants optiques, qui s’est fait racheter par le groupe danois Great Nordic pour un montant équivalant à 17 fois son chiffre d’affaires. Une opération impressionnante d’autant que, contrairement à d’autres acquisitions réalisées dans le secteur, près de 735 millions de dollars seront versés en cash sur un total d’un milliard.

Toutefois, rien de bien surprenant à tout cela. Le marché des composants optiques, en raison de ses applications dans l’Internet à haut débit, connaît une forte croissance. Le marché est estimé selon les analystes à 30 milliards de dollars d’ici 2004. En 1999, il était de 5 milliards de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur