La grande séduction de Linux

Cloud

Linux n’est plus seulement un jouet pour programmeurs amateurs et éclairés. Grands constructeurs et éditeurs commencent à y voir une alternative sérieuse à Windows.

Drôle de retournement de situation. Est-ce le procès fait à Microsoft qui libère quelque peu les carcans ? Toujours est-il que 1999 aura été l’année de la percée de Linux, ce système d’exploitation développé par une armée de programmeurs indépendants des quatre coins du Web. De terrain d’expérimentations pour universitaires sans budget, le chef de file des logiciels libres est maintenant pris au sérieux par les plus grands de l’industrie. Des constructeurs comme Dell, IBM ou Hewlett-Packard ont ajouté à leur catalogue des configurations spécifiquement destinées au système d’exploitation gratuit. Beaucoup y voient un concurrent efficace à Windows. Le marché boursier semble y croire lui aussi, vu l’accueil plus que chaleureux qui fut réservé à l’entrée au Nasdaq, le marché des nouvelles technologies américain, de RedHat, le principal éditeur de distributions Linux. Des études de plus en plus nombreuses tendent également à montrer que les grands comptes considèrent sérieusement l’alternative.À LIRE OU À RELIRE :29 janvier 1999 :HP et SGI rejoignent le club des supporters LinuxHewlett-Packard et Silicon Graphics installeront le système d’exploitation Linux sur leurs plateformes de serveurs.22 février 1999 :Les géants de l’informatique fêtent LinuxLes révélations de grands distributeurs comme Compaq, IBM ou Computer Associates devraient se multiplier lors du Linux World Show, qui démarrera le 2 mars à San Jose.1 avril 1999 :IDC prédit l’avénement rapide de LinuxSelon IDC, la croissance de Linux dans les cinq ans à venir va largement dépasser la croissance cumulée de tous les autres systèmes d’exploitation. L’Unix libre devrait s’imposer sur le marché des serveurs mais IDC prévoit également une percée sur les postes clients à partir de 2003.7 avril 1999 :Dell investit dans LinuxAprès avoir indiqué qu’il allait commercialiser plusieurs serveurs et stations de travail sous Linux, Dell vient de prendre une participation dans le capital de la société de développement Linux Red Hat.9 juin 1999Domino: Lotus écarte Netware et mise sur Linux Lotus a confirmé la semaine dernière qu’il lancerait une version Linux de son serveur Domino et arrêtera sa diffusion sur Netware, le système d’exploitation réseau de Novell.17 juin 1999:L’Open source entre dans les entreprises Plusieurs spécialistes réunis lors du forum GigaWorld ont souligné que les logiciels “ouverts” représentaient désormais une alternative crédible aux applications commerciales. Selon eux, les entreprises devraient y faire de plus en plus appel.12 août 1999 :La Bourse croit au succès de Linux Lors de son premier jour d’introduction à la Bourse de Wall Street, Red Hat qui édite sa propre distribution de Linux a vu le cours de son action tripler pour terminer à +272%. Bénéficiant du soutien de plusieurs géants de l’informatique mondiale, le système d’exploitation ouvert gagne en popularité et fera l’objet d’une nouvelle cotation boursière avec l’introduction prochaine de Caldera.19 août 1999 :Linux séduit de plus en plus les entreprises Une étude du cabinet IDC indique qu’un nombre impressionnant d’entreprises américaines se sont penchées sur Linux. Avant même sa sortie, Windows 2000 continue de susciter une certaine méfiance en raison de son instabilité potentielle.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur