La Liberty Alliance continue de s’étoffer

Cloud

Trente nouveaux membres viennent de rejoindre la Liberty Alliance qui n’en finit pas de rallier les grandes entreprises mondiales à son projet d’identification sur le Web.

La Liberty Alliance, qui travaille à l’émergence d’une plate-forme d’identification à l’instar de Microsoft avec Passport, s’enrichit de trente nouveaux membres. Le mouvement initié par Sun n’en finit plus de compter de nouveaux adhérents parmi les sociétés les plus importantes au monde. Et si, pour cette promotion, les noms sont parfois inconnus du grand public, c’est que les grandes sociétés ont déjà rejoint le consortium. Dorénavant, aux côtés de MasterCard, France Télécom, HP, American Express, AOL, Visa, SAP…, on trouve les petits derniers comme Baltimore, Calendra ou encore Lycos Europe et Sprint.

Outre une liste d’adhérents qui s’allonge, le consortium – qui affiche désormais une petite centaine d’entreprises – avance. Dernièrement, la Liberty Alliance a publié les premières spécifications de son projet (voir édition du 17 juillet 2002). La Liberty Alliance 1.0 comprenait des spécifications sur l’opt-in et le partage du compte identifiant entre différents sites, la gestion individuelle des données à communiquer et une connexion aux différents services simplifiée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur