La mauvaise gestion des données, un fléau pour les nouvelles entreprises

Cloud

Selon le Gartner, l’absence de gouvernance de l’information serait responsable de l’échec de 90% des nouvelles entreprises.

Selon le cabinet Gartner, neuf entreprises sur dix échoueront la première année si elles n’adoptent pas une approche de la gestion de l’information coordonnée et adaptée à l’environnement d’entreprise. Pour survivre, les organisations doivent exploiter leurs ressources d’informations et résoudre les problèmes autour de la surcharge de données afin d’atteindre leurs objectifs d’efficacité, de transparence et de différenciation, expliquent les analystes.

“Les professionnels de l’informatique se sont trop longtemps intéressés à la technologie au détriment de l’information”, a déclaré David Newman, directeur de recherche au Gartner Symposium/ITxpo. “L’entreprise espère avoir les bonnes informations au bon moment pour mener à bien la tâche à réaliser. Elle attend également des informations précises et cohérentes.”

Selon les experts du Gartner, le défaut de contrôle des informations affecte directement les résultats de l’entreprise. “En Amérique du Nord par exemple, les entreprises ont perdu plus de 600 milliards de dollars de chiffre d’affaires en raison de la mauvaise qualité de leurs données”, ajoute David Newman. “Un opérateur de télécommunications au Royaume-Uni a décidé de sensibiliser son personnel à la qualité des données, ce qui lui a permis d’améliorer son chiffre d’affaires en réduisant les pertes liées aux erreurs de facturation de plus de 15 % à moins d’1 %.”

Selon le Gartner, le respect des initiatives réglementaires telles que SOX ou Basel II épuise les ressources déjà limitées des services informatiques, ce qui affecte les nouveaux développements ou améliorations de systèmes. Les dirigeants, estime David Newman, attendent que des dispositifs de contrôle appropriés soient en place et que des responsabilités soient clairement définies pour garantir leur conformité et réduire les risques associés.

“C’est pourquoi la gouvernance des informations est aujourd’hui au coeur des priorités de tous nos clients”, ajoute-t-il. Selon le Gartner, la plupart des organisations gèrent leurs informations de façon compartimentée, organisée par système ou par département. “Il en résulte un manque de cohérence, de transparence et de qualité des ressources d’information à travers l’ensemble de l’organisation”. “Peu ont défini une stratégie coordonnée ou un plan cherchant à réduire les coûts, la complexité et les difficultés d’intégration associés au partage et à l’échange d’information.”

Le cabinet Gartner a défini un cadre permettant de gérer les informations comme une ressource d’entreprise, appelé Enterprise Information Management (EIM). Le système se présente sous la forme de sept modules fondamentaux, parmi lesquels figure la gouvernance de l’information.

Adaptation de l’article Bad data management kills 90 per cent of new organisations de Vnunet.com en date du 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur