La messagerie Thunderbird 3.0 prend son envol

Cloud

Le client de messagerie open source Thunderbird 3.0 est désormais disponible en version finale. Il mise avant tout sur une amélioration des fonctionnalités de recherche et une optimisation de l’ergonomie.

La Fondation Mozilla boucle un de ses dossiers chauds avant la fin de l’année : le client de messagerie Thunderbird 3.0 débarque en version finale, en 49 langues, et est disponible en téléchargement pour les OS Windows, Linux et Mac OS X.

L’éditeur ne perd pas de temps : une version Release Candidate avait déjà vu le jour à la fin du mois de novembre.

Parmi les 2 000 améliorations promises, l’apparition des onglets de recherche, comme dans le navigateur Firefox, figure en bonne place. Thunderbird 3.0 se base donc désormais sur un système d’affichage par onglets. Un moyen intelligent de naviguer au sein de Thunderbird pour mieux gérer ses e-mails.

Le client de messagerie open source délivre également un nouveau processus d’archivage des e-mails qui offre d’archiver ses e-mails reçus sur sa boîte de réception ou de les conserver dans des dossiers spécifiques. En un simple clic, il est possible d’envoyer un e-mail directement dans un dossier d’archivage.

Il intègre aussi un tout nouveau moteur de recherche interne pour formuler des requêtes en temps réel selon plusieurs critères choisis, comme des mots-clés, un expéditeur, la date de l’envoi d’un e-mail, les dossiers créés, ou les pièces joints attachées.

Thunderbird 3.0 mise par ailleurs sur la personnalisation de son application. La  messagerie propose ainsi une meilleure gestion des extensions.

En outre, le client de messagerie open source est maintenant compatible avec les comptes Gmail de Google.  Ainsi, l’utilisateur de la messagerie de la Fondation Mozilla peut maintenant synchroniser ses contacts, ses e-mails et dossiers avec Gmail.

Seul défaut que l’on pourrait reprocher à la dernière mouture de Thunderbird : l’absence de l’agenda Lightning, qui peut toutefois être utilisé grâce au téléchargement d’un plug-in spécial. Selon la Fondation Mozilla, l’outil agenda pour Thunderbird n’aurait pas encore réussi à fédérer un assez grand nombre de développeurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur