La migration assistée vers Windows 2000

Cloud

Les éditeurs de logiciels d’administration proposent diverses applications pour faciliter le passage d’un parc informatique vers Windows 2000.

Pour éviter aux administrateurs de s’arracher les cheveux lors du passage de leur parc informatique de NT 4 vers Windows 2000, plusieurs éditeurs défendent leur offre logicielle d’assistance. Il est vrai que la tâche apparaît ardue, si l’on en croit les témoins d’une migration en avant-première chez Microsoft durant l’été dernier (voir édition du 6 juillet 1999).Implantée en France depuis l’été 1998 et spécialisée dans l’administration et la sécurité, la société BindView propose de faire travailler de façon complémentaire ses applications NOSadmin 6.1 et NetInventory. Afin de faire l’état des lieux du parc installé (logiciels, postes clients et serveurs sous Windows NT), le logiciel met à disposition environ 500 modèles de rapport, qui servent traditionnellement à vérifier le bon fonctionnement du réseau. Les requêtes de l’administrateur sont soumises aux différents moteurs de recherche de NOSadmin, qui font travailler en parallèle plusieurs agents pour identifier les matériels au sein du réseau. Les informations recueillies permettent de supprimer des groupes de travail inutiles et d’effectuer un “nettoyage” du parc avant la migration. L’application d’annuaire NetInventory intervient alors pour planifier le passage vers Windows 2000 de toutes les informations liées aux utilisateurs (privilèges, authentification, etc.). Sachant que le passage vers le gestionnaire d’annuaires Active Directory de Windows 2000 est perçu comme une source potentielle de difficultés, il faut savoir que d’autres éditeurs ont mis au point leurs propres solutions de migration (voir édition du 11 octobre 1999).La société américaine Altiris a, pour sa part, développé PC Transplant Pro, présenté comme capable de faire migrer un poste vers Windows 2000 “en quelques minutes”. Comme l’explique l’éditeur sur son site, l’application fait appel à un module baptisé Transplant Wizard qui crée ici aussi une “photographie” du parc informatique. Les noms des applications installées et leurs paramétrages, les emplacements des répertoires ainsi que les documents sont sauvegardés et compressés dans un fichier dénommé Personality Package. Ce dernier conserve en même temps les droits d’utilisateur et les autres paramètres utiles pour l’administrateur. L’assistant Migration Wizard entre alors en action pour mettre à jour les PC sous Windows 2000 et leur faire retrouver les mêmes applications et fichiers que sous Windows NT 4. La société Altiris, qui fournit peu de détails sur son produit, assure que l’ensemble des informations sont réinstallées, des signets du navigateur Internet aux cookies en passant par les documents les plus critiques.Devant la difficulté de mise à niveau vers Windows 2000, certaines entreprises pourraient être tentées de déployer Linux à la place. Seulement, le cabinet Gartner Group déconseille les sociétés grands comptes de franchir le pas avant 2001. “Les entreprises ne devraient pas prévoir de migration ou de nouvelles architectures d’applications sous Linux avant que les fournisseurs de services n’aient montré un solide soutien”, estime George Weiss, spécialiste des stratégies Unix pour le Gartner Group. Selon lui, des acteurs importants comme Baan ou PeopleSoft sont trop peu représentés sur ce secteur (à l’exception de SAP), ce qui “empêche Linux de devenir un concurrent fort face à Windows NT”. Le manque d’applications serait aussi trop important dans plusieurs domaines sensibles comme la copie et la restauration de données, la haute disponibilité ou les réseaux locaux de stockage.Pour en savoir plus : * BindView * Altiris


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur