La mode des solutions matérielles de sécurité ne s’essouffle pas

Cloud

Les éditeurs d’antivirus Trend Micro, Norman et Symantec ont lancé de nouvelles appliances de sécurité pour les entreprises.

Spécialisés à l’origine dans les solutions logicielles de sécurité, les concurrents Trend Micro, Norman et Symantec ont annoncé la semaine dernière de nouvelles offres matérielles de sécurité, imbriquant leurs solutions applicatives dans des boîtiers à intégrer dans les architectures réseaux des entreprises.

Pour l’éditeur norvégien Norman, il s’agit d’un boîtier NetProtector 3000 intégrant son logiciel antivirus Norman Virus Control et la solution antispam Modus de l’éditeur canadien Vircom. Principalement destinée aux entreprises de 5 à 500 postes, cette appliance fonctionne comme une passerelle permettant aux entreprises de filtrer les courriers électroniques en amont de leurs serveurs de messageries.

Trend lance son appliance

De son côté, le groupe japonais Trend Micro propose IWSA (InterScan Web Security Appliance), une nouvelle solution matérielle contre les spywares, virus ou autres tentatives de phishing. Placée derrière le firewall, cette appliance filtre les flux HTTP et FTP en vue de détecter le trafic “infecté”. Elle intègre le logiciel de sécurité InterScan.

Le groupe américain Symantec propose quant à lui une nouvelle appliance de sécurité Symantec Gateway Security 1600 dans sa gamme de boîtiers spécifiquement dédiée aux PME/PMI. Ces boîtiers intègrent la solution de sécurité Symantec Gateway Security v3.0, et notamment un anti-spyware, un pare-feu et un outil de détection d’intrusion.

Des appliances “plug and play”

Point commun entre ces trois appliances : leurs auteurs mettent l’accent sur leur aspect “plug and play” et donc leur simplicité de déploiement. “Notre boîtier peut être installé en quinze minutes seulement”, explique Pascal Lamberieux, responsable produit France de Norman.

“Nous gérons la mise à jour de l’OS, du software et des signatures. Les entreprises n’ont plus à s’occuper de la problématique des patchs”, lance pour sa part Frédéric Saulet, responsable marketing pour les produits chez Trend Micro.

Côté Symantec, c’est la réduction des “coûts d’acquisition et de déploiement” des solutions de sécurité qui est particulièrement mise en avant dans son communiqué.

 

(Article modifié le 7 mars 2006.)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur