La montée en puissance du grid computing

Cloud

Basé sur le principe du clustering c’est à dire la mise en grappes de plusieurs serveurs afin d’additionner leur puissance de calcul, le grid computing a pour but d’optimiser les ressources informatiques d’un réseau (processeurs, mémoire, espaces de stockage…) en les répartissant en fonction de leur disponibilité. Cette mutualisation permet ainsi de tirer le meilleur

Basé sur le principe du clustering c’est à dire la mise en grappes de plusieurs serveurs afin d’additionner leur puissance de calcul, le grid computing a pour but d’optimiser les ressources informatiques d’un réseau (processeurs, mémoire, espaces de stockage…) en les répartissant en fonction de leur disponibilité. Cette mutualisation permet ainsi de tirer le meilleur parti des ressources de l’entreprise sans nécessiter de bouleversement de l’architecture. Les premières applications concrètes se sont déroulées dans le domaine des calculs de haute performance, où les grilles de calcul se sont avérées bien moins onéreuses que les supercalculateurs utilisés jusqu’alors. Désormais, le grid computing a séduit de nombreux grands acteurs de l’informatique (notamment Sun, IBM, HP, Oracle ou encore Microsoft) qui ont pris conscience de l’énorme potentiel de cette technologie. Leur principal défi reste cependant de développer les outils capables de faire cohabiter et intéragir tous les éléments de réseaux d’entreprises souvent très hétérogènes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur