La mort programmée du bus PCI

Mobilité

Le bus PCI vieillit. Déjà l’AGP l’a remplacé pour les cartes graphiques. Prochaine étape, l’InfiniBand. Une organisation qui réunit les leaders de l’industrie informatique développe un standard de bus entrée/sortie destiné au remplacement du PCI. Les débits seront de 500 Mo/s, 2 Go/s et 6 Go/s.

Depuis 1991, le bus PCI gère les entrées/sorties avec un débit maximum de 2,5 Go par seconde. Formée en 1999, l’InfiniBand trade association (IBTA) regroupe les leaders de l’industrie informatique : Compaq, Dell, Hewlett-Packard, IBM, Intel, Microsoft et Sun Microsystems. Elle développe un nouveau standard pour gérer les problèmes d’entrée/sortie entre le processeur, la mémoire et les autres périphériques d’un serveur ou d’une station de travail.

Alors que les processeurs atteignent des vitesses impressionnantes, le développement d’un tel standard de bus était indispensable. Avec Infiniband, les débits pourront atteindre 500 Mo/s, 2 Go/s, voire même 6 Go/s. Le débit c’est important, mais l’architecture l’est encore plus. Celle d’InfiniBand devrait permettre d’optimiser au maximum les échanges, en se basant sur un modèle client/serveur. Dorénavant, les développeurs peuvent télécharger les spécifications 1.0 sur le site d’InfiniBand pour 20 dollars (environ 150 francs). On attend les premiers produits dans le courant de l’année prochaine.

Pour en savoir plus :

Les spécifications 1.0 de l’IBTA (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur