La municipalité de San Francisco victime d’un piratage

Cloud

Un responsable réseau est accusé d’avoir paralysé le système informatique municipal, en bloquant tous les mots de passe…sauf le sien.

Un informaticien a été arrêté et accusé de pirater le système informatique FiberWAN de San Francisco, contenant les détails des fiches de paie de la ville ainsi que des documents de police confidentiels.

Les services du procureur de la ville ont retenu quatre chefs d’accusation à l’encontre de Terry Childs, un administrateur réseau âgé de 43 ans.

Ils l’accusent en effet d’avoir bloqué tous les mots de passe à l’exception du sien, qu’il refuse de communiquer aux services de police.

“L’accusé Childs a été arrêté le 13 juillet à son domicile de Pittsburg, en Californie, par des officiers de police de San Francisco et a été immédiatement placé en détention”, a déclaré le bureau du procureur de la ville dans un communiqué.

“Dès le lendemain, plusieurs chefs d’accusation ont été retenus par le bureau du procureur de San Francisco à l’encontre de l’accusé.”

Les représentants de la ville tentent aujourd’hui d’accéder au système et d’en reprendre le contrôle, sans l’aide de Childs qui refuse toujours de coopérer.

Selon la presse, Terry Childs était menacé de mesures disciplinaires en raison de ses piètres performances. Ce dernier avait mis en place une alerte logicielle en cas de changement dans son fichier personnel. Il pourrait également avoir communiqué des informations de mots de passe à des tiers.

Terry Childs devra de nouveau se présenter au tribunal aujourd’hui. Il risque sept ans de prison.

Traduction de l’article San Francisco municipal computer system hacked de Vnunet.com en date du 16 juillet 2008


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur