La Namibie dévoile son réseau mobile écologique

Mobilité

Le nouveau réseau de téléphonie mobile parfaitement autonome est un modèle en
matière de développement durable.

La Namibie a déployé un nouveau réseau de téléphonie mobile unique au monde puisqu’il alimente ses propres stations de base. Une initiative qui donne au reste du monde une véritable leçon en matière de technologies durables.

Les stations de base utilisent une combinaison d’énergie éolienne et de panneaux solaires pour alimenter non seulement la station de base elle-même, mais également une clôture électrique autour de la station, ainsi qu’une station météorologique et un modem permettant d’envoyer des rapports périodiques.

“Le système est entièrement autonome et la situation ne peut que s’améliorer”, a déclaré Eduardo Conrado, directeur marketing de Motorola au salon 3GSM de Barcelone qui intervient en tant que en qualité de constructeur du réseau. “Les stations de base WiMax consomment bien moins d’énergie que la technologie GSM, aussi ce type d’installation pourrait-il devenir courant à terme.”

Les stations de base intègrent une éolienne de 6 kilowatts (kW) et un panneau solaire de trois mètres sur six, incliné à 26 degrés au nord afin d’optimiser l’énergie solaire qui est captée.

L’électricité générée est stockée dans une banque d’accumulateurs au plomb à forte décharge qui présentent une durée de vie de deux à trois ans.

Après un essai de quatre mois, le système sera réévalué du point de vue des données collectées par le centre météorologique afin de déterminer le niveau de performance du système d’énergie alternative exposé à différentes conditions météorologiques. Les données seront ensuite utilisées pour la conception des stations de prochaine génération.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 14 février 2007

A lire aussi : Retrouvez toute l’actualité du salon 3GSM sur le blog dédié de Vnunet.fr.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur