La Norvège s’en prend au couple star iTunes-iPod

Mobilité

Les associations européennes de défense des consommateurs voudraient bien séparer le baladeur phare d’Apple de son service de musique numérique.

La Norvège perd patience. Le Forbrukerombudet, c’est-à-dire le médiateur chargé de la défense des consommateurs du pays, met la pression sur Apple pour qu’il accélère ses démarches et supprime les incompatibilités des fichiers issus de la boutique iTunes avec les lecteurs MP3 qui ne sont pas des iPods.

Selon l’Agence France presse, la firme de Steve Jobs a jusqu’au 3 novembre prochain pour répondre. Si elle garde le silence, Bjoern Erik Thon promet de saisir le Conseil du marché, une instance gouvernementale norvégienne.

En début d’année, plusieurs associations de défense de consommateurs, dont UFC – Que Choisir, avaient rencontré les représentants d’iTunes Europe à cet effet. L’affaire remonte même à 2006, lorsque la Norvège, en tête, avait demandé à Apple que le logiciel iTunes devienne compatible avec les baladeurs MP3 concurrents de la marque à la pomme.

En février 2007, Steve Jobs avaient alors fait preuve d’un peu de bonne volonté en demandant aux majors de supprimer les DRM sur les morceaux musicaux pour favoriser l’interopérabilité avec divers lecteurs. Mais à part un accord signé avec EMI aux Etats-Unis, les trois autres grands de l’industrie du disque Warner Music, Universal et Sony-BMG ne se sont pas manifestés.

“iTunes a eu suffisamment de temps pour apporter des solutions satisfaisantes qui permettraient de rendre la musique du magasin iTunes disponible pour tous les lecteurs, mais cela ne s’est pas produit”, estime le médiateur norvégien prêt à en découdre, dans un communiqué repris par l’AFP. Alors le temps presse pour Apple qui pourrait bientôt voir iPod + iTunes devenir iPod + Zen + SanDisk Sansa + … +iTunes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur