La plate-forme Pentium D d’Intel compatible avec les DRM

Mobilité

Lors de la présentation du Pentium D et du chipset i945G, un représentant d’Intel a admis que cette plate-forme était en mesure de gérer les droits numériques des fichiers multimédias.

C’est la principale, voire l’unique, nouveauté annoncée lors du lancement officiel par Intel de sa nouvelle plate-forme double coeur : selon le responsable technique d’Intel Australie, Graham Tucker, le chipset i945G serait capable de prendre en charge la gestion numérique des droits (DRM), permettant ainsi un contrôle sur les fichiers multimédias présents sur l’ordinateur. Une information que le fondeur n’avait pas jugé utile de révéler jusqu’à maintenant.

Cette gestion du copyright des fichiers serait opérée via la technologie AMT (Active Management Technology) d’Intel, intégrée dans son nouveau jeu de composants. L’AMT permet en effet aux administrateurs de gérer à distance les postes d’un réseau, directement au niveau de la carte mère et indépendamment du système d’exploitation. Selon Graham Tucker, “le chipset i945G supporte les DRM, aide à implémenter les DRM de Microsoft […] mais supporte également les DRM à venir”. Pour des “raisons de sécurité”, le dirigeant s’est refusé à donner tout autre détail technique, tout en précisant que la technologie ne s’appliquerait pas aux fichiers multimédias actuels, non compatibles.

Des Pentium EE sans l’HyperThreading

En ce qui concerne les autres caractéristiques techniques de la plate-forme, pas de surprise : trois processeurs Pentium D ont été présentés, les 820, 830 et 840, respectivement cadencés à 2,8, 3 et 3,2 GHz. Gravés en 90 nanomètres et proposés au format LGA775 (celui des actuels Pentium 4), ils disposent de 1 Mo de cache par coeur (soit 2 Mo au total) et d’un bus frontal à 800 MHz. Les technologies SpeedStep et EM64T leur permettent respectivement de limiter l’échauffement et de prendre en charge les systèmes d’exploitation 64 bits. Ces puces se démarquent donc de l’autre processeur double coeur d’Intel, le Pentium Extreme Edition (voir édition du 2 mars 2005), uniquement par l’absence de support de la technologie HyperThreading (et par le chipset qui leur est associé).

Quant au chipset i945G (également appelé 945 Express), il supporte un bus allant jusqu’à 1 066 MHz et embarque le contrôleur graphique GMA 950, le contrôleur son HDA et la technologie de stockage matriciel d’Intel ? laquelle offre un accès plus rapide aux fichiers audio et vidéo, ainsi qu’une protection accrue des données. Ce jeu de composants supporte également le PCI Express 16x, la nouvelle norme pour les cartes graphiques de haut de gamme, le Serial ATA à 3 Gbit/s et la mémoire vive DDR2 bicanal. A noter que sa technologie de mémoire modulaire permettra d’utiliser des barrettes de capacités différentes sans perte de performance.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur