La Playstation : un ordinateur selon Sony

Mobilité

Pour échapper à une taxation supplémentaire, Sony compte bien faire entrer sa nouvelle console de jeux dans la catégorie ordinateur. Et finalement, c’est quoi la différence ?

La Playstation 2 (PS2) aurait-elle les vertus d’un ordinateur ? C’est en tout cas ce que prétend son constructeur, Sony, qui discute actuellement avec les autorités britanniques de l’éventuelle classification de sa console de jeux dans la catégorie ordinateur. Si le géant nippon recherche cette classification, c’est simplement pour des raisons bassement matérielles. En effet, le classement de la PSX2 dans la catégorie “appareil de jeux vidéo” soumet la console à une taxe de 2,2 %. Autant de plus répercuté sur le prix à la vente.

Les arguments de Sony pour justifier d’un tel classement ? Un processeur 128 bits, un lecteur DVD et une connexion Internet. Le constructeur n’en démord pas et se dit prêt, selon le Financial Times, à engager des poursuites contre la Commission européenne si celle-ci ne change pas la catégorie fiscale dans laquelle est classée la console. Avec ce type d’arguments, Microsoft pourra également présenter sa future Xbox comme un supercalculateur.

Que les férus de jeux vidéo se rassurent, ces négociations ne devraient pas remettre en cause le lancement européen de la PS2 prévu le 24 novembre prochain avec une première livraison de 500 000 unités.

Pour en savoir plus : Le site Playstation Europe


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur