La Poste expérimente l’impression 3D grand public

Marketing
impression-3D-la-poste

La Poste débute une opération de six mois visant à proposer un service d’impression 3D dans trois bureaux de poste dans Paris et proche couronne. Si l’expérience est concluante, elle sera étendue au niveau national.

La Poste met un pied dans l’univers de l’impression 3D avec une nouvelle expérimentation.

En ouvrant trois espaces dédiés dans des bureaux de poste situés à Boulogne-Billancourt (hôtel de ville), et Paris (Bonne Nouvelle et La Boétie), La Poste espère d’abord faire découvrir ce procédé qui fait l’objet actuellement d’un regain d’intérêt.

Dans ces bureaux de poste, “les clients peuvent y concevoir des objets à partir de leur propre fichier 3D ou commander et personnaliser des objets à partir d’un catalogue comportant plusieurs dizaines de références”, peut-on lire sur le communiqué de presse du groupe.

Une fois l’objet 3D conçu (et cela peut demander du temps en fonction de la complexité), les clients peuvent ainsi chercher le produit directement au bureau de poste ou profiter des services postaux pour l’envoi par colis.

Sur quels critères reposent les tarifs ? Le prix de l’objet 3D dépend principalement des matériaux utilisés dans le processus (résine, plastique, céramique, alumine…) et des techniques d’impression employées (stéréolithographie, frittage de poudre…)

C’est pourquoi, dans les trois bureaux de poste concernés, des agents de La Poste ont été formés à la maîtrise de la solution d’impression 3D utilisée par La Poste.

Cette expérimentation durera au minimum 6 mois pendant lesquels La Poste et son partenaire Sculpteo (spécialisée dans les solutions d’impression 3D) analyseront les résultats de l’opération.

Si les retombées sont positives, La Poste ouvrira de nouveaux bureaux d’impression 3D dans d’autres villes de France.

Dans la grande distribution, Auchan a ouvert un espace 3D dans un nouveau centre commercial situé près de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.

Améliorer l’accès au numérique des zones rurales : une autre expérimentation du groupe La Poste
Lors du récent Salon des Maires 2013, le groupe La Poste a présenté des opérations pilotes pour “améliorer l’accès au numérique de zones rurales”. Il met ainsi à la disposition de ses clients des bureaux de poste de Gargilesse-Dampierre (36) et Solesmes (72), des tablettes tactiles capables de se connecter gratuitement aux différents services en ligne du groupe La Poste (laposte.fr, colissimo.fr…). Cela permettra aussi aux utilisateurs d’accéder à certaines plateformes de services publics comme la CAF ou Pôle Emploi et ainsi contribuer à la croissance de ces zones géographiques. Cette expérimentation sera étendue, dès la fin de l’année, à une cinquantaine de nouvelles agences postales communales.

 

——–Quiz———-

Etes-vous un expert en imprimantes ?

————————

Crédit image : Blackspring pour Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur