La Poste Mobile : le “sans engagement” généralisé

Cloud

La Poste se lance dans la téléphonie mobile en prenant le statut de MVNO chez SFR. Les offres (forfaits, forfaits bloqués, prépayées) ont été officiellement dévoilées.

La Poste dévoile enfin son offre de téléphonie mobile, nommée tout simplement “La Poste Mobile“.

L’accent est mis sur la simplicité et la transparence.

Le groupe postal, qui vend déjà des recharges téléphonique d’opérateurs tiers dans ses bureaux, devient opérateur mobile virtuel (MVNO) sous le réseau SFR (Groupe Vivendi).

La Poste Mobile est en fait une co-entreprise avec SFR (le capital est détenu à hauteur de 51% par l’opérateur postal, le reste étant dans les mains de l’opérateur télécoms).

Cette joint-venture s’appuiera sur 2 000 bureaux de postes qui vont progressivement prendre en charge la commercialisation de la totalité de la gamme d’offres mobiles d’ici la fin de l’année.

Mais 10 000 relais de La Poste vont commercialiser les recharges (forfaits bloqués et les formules prepayées).

La Poste Mobile vise 2 millions de clients d’ici 2015, en partant des 300 000 qu’elle héritera de Debitel (filiale de SFR “fondue” dans la joint-venture), et un chiffre d’affaires de 500 millions d’euros à cette échéance.

Dans quelle mesure les premières offres révèlent-elles des surprises ?

Dans sa communication, La Poste Mobile met en avant “une première” : “l’intégralité de ses forfaits dans une version sans engagement et ce, sans surcoût.”

Voici la grille des forfaits SMS et web dévoilée ce matin :

Les forfaits Internet et SMS illimités de La Poste.

Prenons un exemple : un forfait 4 heures + “SMS, Internet et e-mail illimité” (attention, il existe toujours une réduction du débit au-delà de 500 Mo consommé par mois) est accessible à 33 euros par mois. Quelle que soit la durée d’engagement (12 à 24 mois).

Dans ce cas, les conditions d’obtention d’un smartphone Samsung Galaxy S sont favorisées (129 euros pour 24 mois ou 329 euros pour 24 mois).

Ce même forfait 4 heures est disponible “sans engagement” à  28 euros par mois. Logiquement, le coût d’acquisition du smartphone est plus important (voire décourageant) à 369 euros.

Pour comparaison, le “Forfait Evasio.2” de Bouygues Telecom propose des services similaires pour 36,90 euros par mois (engagement 24 mois).

La nouvelle offre La Poste Mobile serait donc compétitive. Sans atteindre toutefois la dimension tarif unique “tout illimité” de la “révolution mobile” de Numericable (à prendre avec des pincettes également).

Outre des formules forfaitaires en “illimité”, La Poste Mobile propose également des déclinaisons prépayées ou forfaits bloqués.

Toutes les offres disposent du report des minutes non utilisées sans limite de dates, et du décompte à la seconde dès la première seconde.

Service public oblige, un forfait bloqué à “tarif social” sera commercialisé.

Il sera disponible dès mi-juillet, et proposera 45 minutes et 60 SMS pour 10 euros par mois, sans engagement.”

La Poste Mobile va donc entamer une demande de labellisation “Tarif Social Mobile”.

Petite singularité : cette offre sera commercialisée “sans conditions de ressources”, assure La Poste.

Source : La Poste


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur