La Poste Mobile : un démarrage rassurant

Marketing

Les premiers pas de La Poste en qualité d’opérateur mobile virtuel (MVNO) sont encourageants : 150 000 clients en trois mois d’activité.

La Poste Mobile, l’offre de forfaits mobiles du groupe La Poste lancée il y a trois mois, remporte un certain succès : 150 000 abonnés, “soit deux fois plus que prévu”.

Jacques Rapoport, Directeur général du groupe La Poste, a fourni ce bilan d’étape au Figaro.

Avec 50 000 nouveaux clients par mois, l’opérateur mobile virtuel (MVNO) utilisant le réseau SFR compte maintenant atteindre entre 300 000 et 400 000 abonnés avant la fin de l’année.

Ce succès est dû au réseau des bureaux de poste, qui représente 75% des ventes (le reste passe par Internet et téléphone) .

En l’état actuel, un millier de bureaux de poste commercialisent les offres mobiles.

Le nombre de relais doublera d’ici la fin d’année (10 000 escomptés d’ici fin 2012).

Vive la proximité client ? “On le voit dans le retour des petits commerces face aux hypermarchés, le retour des clients en agence bancaire. Dans le mobile, notre présence sur tout le territoire est un énorme atout“, commente Jacques Rapoport.

La Poste Mobile est une joint-venture avec SFR (qui en détient 49%). Les deux partenaires pensent maintenant qu’elle sera rentable dès 2013.

De quoi donner encore un coup d’accélérateur au segment des MVNO, qui représentait en août déjà 9,52% du marché selon l’Observatoire des marchés et des communications électroniques de l’ARCEP.

Et donner du grain à moudre à Free Mobile, dont l’offre commerciale va démarrer d’ici la fin de l’année avec une poignée de boutiques physiques (si l’expérience est concluante, le groupe de Xavier Niel envisage beaucoup plus).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur