La première phase d’Internet2 est ouverte

Régulations

Une connexion reliant 37 universités américaines à travers le réseau Abilene a eu lieu mercredi, marquant la première étape du nouveau réseau mondial à large bande Internet2.

Un véritable pas en avant a été franchi avec l’inauguration mercredi de la première connexion du réseau de fibre optique américain Abilene, l’un des piliers du futur Internet2. En ce moment aux Etats-Unis, 37 universités sont reliées par une connexion avec un débit plusieurs centaines de fois plus rapide que l’Internet classique. D’ici la fin de l’année, 70 universités et de nombreux centres de recherche seront connectés et profiteront d’un taux de transfert pouvant atteindre 2,4 Gbits par seconde. Environ 16000 kilomètres de fibre optique au total seront fournis et installés par Qwest Communications. Cisco Systems apporte l’équipement de connexion et de communications tandis que Nortel gère la planification du projet et les services d’ingénierie.. Enfin, l’université d’Indiana hébergera le centre de contrôle du réseau. Le projet Internet2, annoncé pour la première fois en 1996, a démarré en avril 1998. Il est coordonné par l’UCAID (University Corporation for Advanced Internet Development), un consortium d’universités et d’organismes à but non lucratif. Il ne prétend pas remplacer Internet mais offrir des services à haut débit (vidéo et images en temps réel de haute qualité par exemple) pour la recherche scientifique. Il aidera tout de même à affiner les technologies de transmission rapide dont profitera à l’avenir le réseau des réseaux. Outre les Etats-Unis, des connexions devraient avoir prochainement lieu en Europe. Voilà quelques jours, la France, l’Allemagne, l’Italie et le Royaume-Uni ont donné le coup d’envoi de l’Internet2 sur le Vieux Continent (voir édition du 19 février 1999)Pour en savoir plus : http://www.internet2.edu/


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur