La PSP de Sony déjà piratée

Mobilité

Des hackers sont parvenus à contourner le système de protection de la Playstation Portable de Sony, avant même sa sortie en Europe.

Un groupe de hackers se faisant appeler les “Paradogs” a réussi à casser le système de protection du copyright de la Playstation Portable (PSP) de Sony. Ils sont en effet parvenus à extraire les fichiers du support Universal Media Disc (UMD), un module de stockage propriétaire contenant les jeux ou les films destinés à la console.

Cette possibilité d’extraire les fichiers des disques constitue un premier pas vers la production de copies illégales des jeux, ou encore vers la modification de leur code. Les graveurs UMD n’étant pas encore disponibles dans le commerce, il ne devrait pas y avoir trop de problèmes pour le moment. Mais en théorie, les utilisateurs pourraient transférer un jeu sur une carte mémoire et l’utiliser à partir de ce support.

Enlever les systèmes de protection de jeux vidéo issus de différentes plates-formes (PC, Playstation…) est devenu une spécialité pour les Paradogs. Le groupe de hackers est également à l’origine de cheats, des modifications de programmes donnant aux joueurs un nombre de vies ou des ressources infinis.

Sortie en Europe le 1er septembre

La PSP est en vente au Japon depuis l’année dernière et a été lancée aux Etats-Unis le 24 mars dernier. Elle devrait apparaître sur le marché européen à partir du 1er septembre prochain. La console utilise le format UMD pour stocker jeux et films, une technologie développée par Sony afin de disposer d’un média de stockage peu onéreux à produire et suffisamment petit pour être inséré dans la PSP.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur