La reprise n’est pas encore là

Cloud

Aux Etats-Unis, les entreprises ont à nouveau restreint, au mois d’octobre, leurs achats informatiques. De même, en France, les SSII ont publié des résultats décevants.

D’après l’indice des dépenses informatiques des entreprises américaines établi par le Gartner Group, celles-ci n’en sont pas encore à réinvestir dans leur système d’information. Elles ont même dépensé moins que ce qu’elles avaient prévu. Cet indice s’est en effet établi à 85 pour le mois d’octobre, contre 87 le mois précédent, un indice égal à 100 signifiant qu’elles ont dépensé pendant le mois ausculté exactement le budget qu’elles avaient prévu. Le cabinet d’études reste cependant confiant quant à une reprise des dépenses informatiques des entreprises américaines pour les mois à venir et plus particulièrement des PME-PMI. En France également, la publication la semaine dernière par les SSII de chiffres d’affaires trimestriels en baisse un peu plus forte que prévu est venu confirmer que le redémarrage tant attendu des dépenses informatiques des entreprises européennes n’était toujours pas au rendez-vous. “Globalement, les chiffres d’affaires du troisième trimestre ont été légèrement inférieurs aux attentes, ce qui confirme que l’on n’est pas encore dans un scénario de reprise rapide”, explique Laurent Daure, analyste chez Julius Baer, interrogé par l’agence Reuters. Les SSII françaises, dont la plupart ont publié leur chiffre d’affaires trimestriel jeudi et vendredi, ont vu leur chiffre d’affaires baisser de 2 à 13 %, à données comparables, et se sont gardées d’avancer des perspectives chiffrées pour 2004.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur