La RIMM 4200 de Rambus, une mémoire vive à 4,2 Go/s

Mobilité

Un bus frontal cadencé à 1 066 MHz pour une bande passante de 4,2 Go/s caractérisent la nouvelle mémoire de Rambus, la RIMM 4200. Pour le moment produits par Samsung et intégrés pas Asustek, ces nouveaux modules tirent leur puissance optimale exclusivement avec les Pentium 4 dotés d’un bus frontal à 533 MHz.

Annoncée à l’occasion de l’Intel Developper Forum en février 2002 (voir édition du 27 février 2002), la nouvelle mémoire Rambus, la RIMM 4200, voit enfin le jour de manière concrète. Du côté de Samsung, d’abord, qui produit les modules et, d’autre part, du côté d’Asustek qui intègre la nouvelle mémoire à la carte mère Asus P4T533-C. Celle-ci est dotée du chipset Intel 850E exclusivement dédié au Pentium 4 FSB 400 et 533 MHz (voir édition du 7 mai 2002).

Doté d’un bus frontal (FSB) cadencé à 1 066 MHz, la RIMM 4200 offre une bande passante théorique de 4,2 Go/s (contre 3,2 Go/s pour la DDR SDRam à 400 MHz). Selon Samsung, la bande passante peut être doublée à 8,4 Go/s en couplant deux modules architecturés en 64 bits. Des performances qui s’adressent avant tout aux constructeurs de serveurs et stations de travail. Il est à noter que seul le P4 doté d’un FSB à 533 MHz est en mesure d’exploiter pleinement les capacités de la RIMM 4200 même si elle reste compatible, via le composant logique i850E, avec le P4 en FSB 400 MHz.

Cette nouvelle RDRam intègre deux canaux de mémoire de 32 bits au sein d’un module unique. Une conception qui réduit considérablement l’espace occupé par la puce sur la carte mère par rapport à la RDRam et s’adapte ainsi aux formats réduits ATX tout en réduisant les coûts d’intégration.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur