La Russie appelle à l’unité face au cybercrime

Cloud

Selon son ministre de l’Intérieur, la criminalité en ligne pourrait être aussi dangereuse que “l’usage d’armes de destruction massive”.

Le ministère de l’Intérieur russe a appelé la communauté internationale à s’unir contre les criminels opérant sur Internet.

Rashid Nurgaliyev a déclaré, lors d’une conférence de presse à Moscou en marge du Forum contre la cyber-criminalité et le cyber-terrorisme, que les menaces en ligne représentaient désormais un danger semblable à celui des grands arsenaux. “Les conséquences d’attaques en ligne pourraient même s’avérer comparables à l’usage d’armes de destruction massive”, a surenchéri le ministre.

Une unité indispensable

Nurgaliyev a ajouté que les criminels utilisaient désormais un large arsenal de technologies pour s’attaquer aux infrastructures de l’information et que le nombre de ces attaques était en constante progression. “La construction de solides remparts, avec des frontières bien définies, pour prévenir la généralisation de telles pratiques est impossible sans la collaboration de tous les pays concernés”, a-t-il précisé.

Rappelons que la Russie a souvent été désignée comme la source de nombreuses tentatives d’extorsion de fonds, de piratages, d’escroqueries par phishing ainsi que de nombreux virus.

(Traduction d’un article de VNUnet.com en date du 21 avril 2006)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur