La sauvegarde des données, un problème pour les PME

Cloud
Information - news

Selon une étude, 40 % des tentatives de restauration de données échouent dans les petites entreprises.

Selon une étude réalisée par le fabricant d’appliances pour serveurs Equiinet, la question de la sécurité des données électroniques demeure un problème important pour un grand nombre de petites entreprises.

Le rapport révèle que près de la moitié des tentatives de récupération de données perdues échoue dans une certaine mesure, et ce même dans les entreprises qui comptent un nombre relativement important de professionnels informatiques et qui ont mis en place des systèmes de sauvegarde.

“Malgré le temps et l’énergie consacrés au développement du processus de sauvegarde, les technologies les plus anciennes, les bandes notamment, présentent des inconvénients majeurs”, explique Dave Abbot, directeur marketing d’Equiinet. “Notre étude a révélé que dans 40% des cas, les tentatives de récupération de données ne permettent pas de restaurer toutes les données requises.”

Selon l’étude, les supports de sauvegarde seraient également stockés dans des conditions souvent peu sécurisées. Près des deux tiers des entreprises ont reconnu conserver les données de sauvegarde dans la salle des serveurs, ce qui expose toutes les données à des risques d’incendie ou d’inondation.

Le stockage extérieur réellement sécurisé serait extrêmement rare. De nombreuses entreprises ont reconnu que, lorsque les bandes ou autres supports sont stockés à l’extérieur, le personnel informatique les amène souvent chez eux, ce qui est à l’opposé des bonnes pratiques.

L’étude a également révélé que près de 80% des entreprises se dégagent de toute responsabilité lorsqu’il est question de sauvegarder les données stockées sur des ordinateurs portables individuels et sur des PC autonomes.

“Demander aux utilisateurs de prendre en charge les sauvegardes est le meilleur moyen de courir au désastre et ce problème est d’autant plus inquiétant que la tendance au travail décentralisé augmente”, explique Dave Abbot. “Confier cette responsabilité aux utilisateurs revient à dire que les sauvegardes ne seront jamais effectuées de manière fiable. Des systèmes automatisés couvrant l’ensemble des données de l’entreprise, des serveurs aux ordinateurs portables des utilisateurs négligents, sont indispensables pour garantir une sauvegarde des données entièrement sécurisée.”

Traduction de l’article Small firms failing to back-up data par Clement James de Vnunet.com en date du 4 octobre 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur