La sécurité des services Google remise en cause

Cloud

Une association américaine porte plainte contre Google, accusé de laxisme en termes de sécurisation des données personnelles.

Certains services en ligne édités par Google pourraient présenter des failles de sécurité. C’est en tout cas ce que pense l’Electronic Privacy Information Center (Epic), une association américaine de défense du droit à la vie privée sur le Net. Pour faire réagir le moteur de recherche et les autorités américaines, l’EPIC a déposé une plainte contre Google devant la Federal Trade Commission (FTC).

“De récentes informations indiquent que Google ne protège pas bien les informations confidentielles qu’il obtient”, argumente l’EPIC. L’association demande même à la FTC de faire fermer les services concernés, c’est à dire la messagerie Gmail, Google Docs, Picasa, Google Desktop et Google Calendar, le temps de l’enquête. Celle-ci doit déterminer si la firme de Mountain View a effectivement eu recours à des pratiques “trompeuses ou injustes”.

Pour justifier ses doutes concernant la protection des données des internautes utilisant des services estampillés Google, l’EFIC rappelle un incident survenu début mars. Il s’agissait d’un bogue touchant les utilisateurs de Google Docs. Quelques-uns de ces internautes ont eu la mauvaise surprise de constater que certaines de leurs documents textes et des présentations avaient été publiés accidentellement sur la Toile.

La firme de Mountain View avait alors précisé que seulement 0,5% des documents hébergés par ses serveurs avaient été victimes de ce raté. Ce bogue est d’ailleurs survenu seulement quelques jours après les dysfonctionnements enregistrés par son client de messagerie Gmail.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur