La sécurité, nouveau thème pour le salon SETI

Mobilité

La Semaine Européenne des Technologies de l’Information, véritable carrefour des acteurs de l’informatique, des télécoms et de l’Internet ainsi que du monde des entreprises, devrait réunir 1 600 exposants du 6 au 8 mars à la porte de Versailles. 150 000 visiteurs sont attendus autour de 12 salons dédiés aux solutions informatiques, Internet et télécoms. Sylvain Arquié, PDG du Groupe Solutions qui organise ce rendez-vous annuel, présente les nouveautés, notamment en matière de sécurité, mais aussi les thèmes de l’édition 2001.

VNUnet : Quel sera le thème fort pour cette 3ème édition de la Semaine Européenne des Technologies de l’Information ?

Sylvain Arquié :La SETI sera véritablement placée sous le signe de l’Internet. Aujourd’hui, Internet est présent dans tous les aspects du système d’information de l’entreprise. Au-delà de ses implications traditionnelles telles le commerce électronique, Internet est désormais une interface indispensable, par exemple entre le CRM et l’ERP ou encore dans des solutions plus spécifiques comme la CAO où le Web sert à développer de l’ingénierie simultanée. Par ailleurs, le salon fait une place importante à l’émergence de l’Internet rapide et de l’Internet mobile. Toutefois, la SETI n’a pas pour vocation de parler de thèmes futurs. Nous évoquons les technologies du moment en essayant d’y apporter des réponses soit au travers de conférences, soit par le biais des sociétés présentes qui accueillent et renseignent les personnes. Dès lors, les retombées, par exemple, de l’UMTS en 2005, ne sont pas dans notre actualité.VNUnet : L’édition 2000 n’évoquait pas le thème de l’ASP. Cette nouvelle édition consacre-t-elle ce nouveau modèle ?

Sylvain Arquié :Effectivement. Le salon se fait largement l’écho de ce mode de location en ligne d’applications. Tout d’abord parce que des sociétés sont réellement positionnées sur ce secteur (on en compte 15 sur le salon), mais aussi parce que les offres sont bien réelles. Nous devrions accueillir plus d’une vingtaine de sociétés à l’image de Sage ou de Prologue qui ont de véritables solutions sous mode ASP. Mais je crois

qu’un des thèmes majeurs de cette édition concerne les solutions de sécurité des entreprises. A ce titre, nous lançons pour la première fois un salon entièrement dédié à la sécurité. Netsec permettra d’évoquer tous les aspects de la sécurité informatique, Internet et télécoms. Aujourd’hui, une entreprise qui se tourne vers Internet s’ouvre sur l’extérieur et les risques d’insécurité n’ont jamais été aussi grands. La PME est alors confrontée à une problématique jusqu’alors inconnue. Enfin, dernière tendance, c’est bien évidemment tout ce qui se rapporte à Linux. Là aussi, les offres sont là. Le domaine Linux n’est plus seulement l’apanage de la communauté Linux, cela va bien au-delà. VNUnet : Après le Comdex consacré aux solutions informatiques, Internet et télécoms, le Micad dédié à la CFAO et le salon Online pour tout ce qui concerne l’e-business, arrive donc un douzième salon. Peut-on imaginer à l’avenir un nouveau salon ?

Sylvain Arquié :Il manque clairement aujourd’hui un salon autour du stockage au sein de la SETI. Les solutions de stockage ont connu un tel développement que nous réfléchissons effectivement à intégrer ce secteur dans une prochaine édition. En ce qui concerne l’édition 2002, il est évident que les télécoms seront la tendance lourde.VNUnet : Au vu des personnes présentes sur le salon, on s’aperçoit que les salons intéressent tout autant les PME que les grands comptes.

Sylvain Arquié :Tout à fait. En fait, aujourd’hui, la PME a les mêmes problématiques qu’une société grand compte. Certes, les investissements ne sont pas les mêmes. L’avancée des nouvelles technologies imprègne véritablementtout le corps de l’économie française. Je pense que le fossé qui pouvait séparer le monde des PME et celui des grands comptes est en train de disparaître. Les outils sont là pour que le décalage n’existe plus. Une PME de 10 commerciaux a aujourd’hui les mêmes types d’outils qu’une société de 500 personnes. Et cela notamment grâce à Internet qui permet par exemple d’avoir une solution de CRM en mode ASP.VNUnet : Quelles seront selon vous les attentes des visiteurs ?

Sylvain Arquié :Je pense qu’il y a une demande très forte du côté de l’Internet rapide, avec notamment la BLR [boucle locale radio, Ndlr]. D’ailleurs, les opérateurs l’ont compris. FirstMark et Kaptech sont tous deux présents sur le salon. Pour le moment, l’Internet mobile est, semble-t-il, loin des préoccupations des entreprises.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur