La SNCF introduit le concept de passe-clé USB

Cloud

La compagnie ferroviaire teste un nouveau dispositif d’abonnement dématérialisé pour les réseaux TER et RER.

Après avoir lancé la vente de billets insérés dans les téléphones portables, la SNCF a initié une phase pilote d’une durée de quelques mois pour tester une clé USB qui servirait de titre de transport pour les abonnés TER et RER. Cet outil permettrait également de recharger l’abonnement depuis Internet.

L’usage sera similaire à celui d’une carte Navigo : dans une approche “sans contact”, l’abonné devra passer la clé USB à quelques centimètres des bornes d’accès dans les gares. Et les contrôleurs auront accès aux informations incluses dans les clés via un PDA.

La compagnie ferroviaire a donc confimé les informations diffusées initialement par le MagIT. Gemalto, groupe français spécialisé dans les systèmes de cartes à puce et les communications sécurisées, est dans la boucle pour accompagner ce projet. Selon Gizmodo.fr, la carte clé-USB de 4 Go s’appelle Weneo.

Selon les éléments recueillis par l’AFP, ce dispositif pilote sera disponible dans dix régions qui ont déjà adhéré au système de cartes sans contact mis en oeuvre par la SNCF.

Mobitick, Ticketfone…Les tests s’enchaînent

Autre piste connexe explorée : un lecteur de carte à brancher sur un PC via un port USB qui permettra de conserver sa carte d’abonnement mais de payer directement depuis un ordinateur. La SNCF veut-elle faire revivre les périphériques de paiement électronique pour les particuliers ?

Régulièrement, la SNCF teste de nouveaux dispositifs pour dématérialiser les billets. Ainsi, en 2005, le système Mobitick permettait d’acheter un billet virtuel via son opérateur mobile. Au cours de l’été 2006, la division Recherche de la SNCF avait testé Tiketfone permettant d’acheter et recevoir son billet sur téléphone portable via I-mode ou Wap.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur