La SNIA passe au crible la consommation énergétique des systèmes de stockage

Cloud

L’association dédiée à la promotion du stockage en réseau a établi une spécification évolutive. Un nouveau document d’ébauche vient d’être publié.

Le secteur du stockage en réseau entre-t-il dans l’ère du développement durable ? Dans le cadre de son initiative Green Storage (GSI), l’association Storage Networking Industry Association (SNIA) a publié une nouvelle spécification (voir fichier en PDF) destinée à mesurer la consommation d’énergie des systèmes de stockage. C’est un document de travail* qui peut encore évoluer.

Formée pour promouvoir les technologies de stockage en réseau (SAN, NAS) à l’échelle mondiale, la SNIA regroupe une centaine de membres, comme des constructeurs (Cisco, IBM, HP, EMC … ), des partenaires commerciaux et des utilisateurs finaux. Et la branche “verte” de cette association vient de mettre au point une spécification pour évaluer la pertinence écologique des produits de stockage.

Cette spécification, qui englobe plusieurs critères d’évaluation, est avant tout destinée aux organismes de normalisation, aux agences gouvernementales et aux partenaires industriels.

Ainsi, le produit dédié au stockage peut aussi été classé en fonction de l’environnement dans lequel il fonctionne. La SNIA a classé ses environnements en cinq catégories, allant “des applications adaptées aux très petites entreprises et aux utilisateurs individuels jusqu’aux applications destinées aux grands comptes”.

Chacune de ces catégories inclut à son tour un certain nombre de critères : niveau de protection des données, qualité des composants, délai d’accès aux données et quantité d’énergie consommée en marche et en veille.

La prise en compte de tous ces critères au sein de chaque catégorie de système de stockage va permettre aux constructeurs de développer de “nouvelles solutions éco-énergétiques”, selon les mots employés par Leah Schoeb, la présidente de la SNIA Green Storage Initiative.

Cette spécification n’est pas figée : la SNIA précise qu’elle sera enrichie tout au long de cette année. La mesure de la consommation d’énergie des produits élaborés pour le stockage prendra bientôt en compte de nouveaux critères d’évaluation, comme le rendement des alimentations utilisées dans les systèmes de stockage. L’association ne manquera également pas de publier les résultats de ses analyses pour chaque produit testé.

* SNIA Green Storage Power, Measurement Technical Specification, WORKING DRAFT, Version 0.0.18, 20 January 2009


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur