La SSII Tata Consultancy Services veut multiplier les rachats en Europe

Entreprise

La SSII indienne Tata Consultancy Services (TCS) veut rapidement se développer à l’international, surtout aux USA et en Europe de l’Ouest. Dans son viseur, la filiale informatique de la Lufthansa.

Tata Consultancy Services (TCS) cherche à jouer au globe-trotter. La SSII indienne, filiale du groupe Tata, cherche en effet à acquérir des entreprises de services informatiques en Europe, notamment en France et en Allemagne, mais aussi au Japon et aux Etats-Unis.

D’ailleurs, tout pourrait allait très vite. TCS envisagerait ainsi sérieusement de racheter la filiale informatique de la compagnie aérienne allemande Lufthansa, Lufthansa IT Systems, rapporte le périodique indien The Economic Times.

La SSII indienne serait prête à mettre sur la table quelques 500 millions de dollars pour boucler ce rachat, en échange de la garantie d’un contrat d’outsourcing de plusieurs années. Mais IBM et HP seraient aussi sur le coup.

En outre, sur le territoire américain, Tata Consultancy Service serait intéressé par les services IT liés au secteur de la santé, croit savoir le cabinet JP Morgan.

« Aux Etats-Unis, le secteur de la santé est une des seules activités où TCS ne s’est pas encore investi et où il chercherait à investir », souligne l’analyste de JP Morgan, Viju George, rapporte Bloomberg. « La SSII indienne recherche aussi activement des opportunités en France et en Allemagne, pour consolider ses positions en Europe de l’Ouest », ajoute-t-il.

TCS, qui emploie environ 200 000 employés et compte parmi ses clients des noms comme la Deutsche Bank, Microsoft et Sony. La SSII a engrangé, pour son quatrième trimestre fiscal, un résultat net en hausse de 31% à 532 millions de dollars.

 

Crédit photo : copyright Victoria-Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur