La stratégie écran d’Apple fait grimacer

Mobilité

Après les ordinateurs, les écrans : la nouvelle ligne d’Apple ne serait pas “sensée”. Elle met de côté les propriétaires d’anciens Macs ainsi que les utilisateurs de PC prêts à se ré-équiper et creuse un fossé tarifaire.

Trois nouveaux écrans ont été montrés à MacWorld (voir notre édition du 20 juillet 2000). Ceux-ci ne semblent pas faire l’affaire d’un certain nombre d’aficionados du Mac et d’utilisateurs professionnels. Les raisons ? Elles sont multiples.

Il ne s’agit pas d’une véritable ligne d’écrans : il y a de véritables différences en tailles et en prix. Pas de solution par exemple, entre le moniteur 17 pouces et le Cinema Display de 22 pouces. Apple a en effet décidé d’arrêter la production des moniteurs 21 pouces. “Ils agissent comme s’ils voulaient lâcher ce marché à des tiers”, à expliqué Edgar Winterhall, un consultant Apple indépendant de l’Ohio. Les prix, quant à eux, passent de 3 500 à 28 000 francs pour passer de 17 à 22 pouces.

Au-delà, la ligne actuelle utilise le très technologique connecteur ADC (Apple Display Connector ? Connecteur Apple pour écrans). Celui-ci transmet l’énergie, le signal vidéo et un signal USB sur un seul câble. Superbe : si vous installez le G4 Cube dans votre salon, un seul câble le reliera à l’écran, tandis qu’une seule prise électrique suffira pour alimenter l’ensemble ! Seulement, cette prise est inutilisable sur les anciens Mac. Tous les heureux propriétaires de machines des générations précédentes qui auraient voulu changer de moniteur Apple ne peuvent plus le faire. Idem pour les utilisateurs de PC qui auraient voulu s’équiper d’un écran Apple.

Mais ce n’est pas tout : la prise DVI (Digital Video interface ? interface vidéo numérique), qui équipait les écrans plats Apple du 15 pouce original, ou du premier 22 pouce n’est pas compatible et ne peut donc pas se raccrocher aux nouveaux ordinateurs. Tous les propriétaires de ces superbes écrans apparus il y a moins de 2 ans n’ont pas intérêt à vouloir changer d’ordinateur sans changer d’écran ! “J’ai complètement repoussé l’idée d’acheter un Cube”, expliquait à MacWorld un graphiste d’Atlanta. “Mes deux écrans 22 pouces ne pourraient pas fonctionner. J’ai vraiment l’impression qu’Apple m’a roulé moi, comme beaucoup d’autres”.

Mais les choses vont vraisemblablement très vite évoluer : Apple serait en train de préparer des cartes de connexion avec des fabricants de produits tiers. Ces produits seraient disponibles dans les trois mois à venir. Rien n’est perdu, il sera temps de s’en procurer après l’Apple Expo de septembre !

Pour en savoir plus :

Les nouveaux écrans Apple


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur