La taille de l'”univers numérique” devrait doubler tous les 18 mois

Cloud

Selon une étude d’IDC, sponsorisée par EMC, le volume total des données numériques créées devrait être multiplié par cinq en 2012 par rapport à celui de l’année dernière.

La masse d’informations numériques ne cesse de progresser. Selon la dernière étude du cabinet IDC, intitulée “As the Economy Contracts, the Digital Universe Expands”, le volume de données numériques a été, en 2008, de 3% supérieur aux prévisions émises par les analystes en début d’année. Ce rapport a été sponsorisé par EMC, qui compte s’appuyer sur cette étude pour promouvoir ses offres de stockage en direction de ses clients.

Alors qu’IDC estimait que la masse d’informations numériques devait augmenter de  70% en 2008, celle-ci a en réalité progressé de 73%, ce qui correspond à 487 milliards de giga octets générés. La taille de notre “univers numérique” devrait ainsi doubler tous les 18 mois. Ainsi, en 2012, il devrait être créé cinq fois plus d’informations numériques qu’en 2008.

Face à de telles quantités d’informations, il faudra veiller à les sécuriser au maximum. Plus de 30% des données créées aujourd’hui peuvent être qualifiées de “sensibles” et cette proportion devrait atteindre les 45% d’ici la fin 2012.

Mettre en oeuvre de nouvelles façons de sécuriser les données numériques sensibles

Ces données à protéger concernent notamment les informations bancaires, les dossiers médicaux, des informations liées à des transactions commerciales sur des sites marchands, des documents juridiques, des images de vidéosurveillance, ou des documents contenant des éléments liés à la propriété intellectuelle d’une entreprise.

Par ailleurs, l’étude menée par IDC indique que 25% des informations créées l’année dernière ont été impliquées dans des mises en conformité ou soumises à des règles définies pour leur conservation et leur accessibilité. D’ici trois ans, ce taux devrait concerner 35% de la totalité de l’univers numérique. Ces données concernent notamment les archives e-mails des salariés des entreprises, les dossiers des ressources humaines, les données financières ou des documents liés à des procès.

Adaptation d’un article Vnunet.com en date du 19 mai 2009 et intitulé World’s digital data growth beats expectations


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur