La technologie s’invite au Forum de Davos

Mobilité

Le Forum économique mondial qui ouvrira ses portes cette semaine accordera une importance toute particulière à l’univers technologique.

La Suisse accueillera le 23 janvier le rendez-vous annuel du Forum économique mondial qui sera placé cette année sous le thème du ‘Pouvoir de l’innovation collaborative’. Le Forum, également connu sous le nom de ‘Davos’ du nom de la petite station de ski qui accueille la conférence, réunit les plus grands leaders politiques et économiques du monde entier pour aborder des questions telles que le changement climatique, la mondialisation et la stabilité économique.

Cette année, quelque 2 500 représentants participeront à l’événement qui se déroulera du mercredi au dimanche. La plupart des participants sont des dirigeants des plus grandes entreprises mondiales, qui représentent à elles seules environ 25 % du PIB annuel mondial.

A l’heure où les barons de la finance vont commencer à s’inquiéter des retombées de la crise de gestion des risques financiers de l’été, ce n’est pas un hasard si le thème de cette année donne l’impression d’une conférence technologique.

Le monde des affaires a reconnu que l’interconnexion apportée par Internet à l’économie mondiale était à la fois une bénédiction et une malédiction : en effet, si les capitaux et les informations transitent d’un marché à un autre à grande vitesse, les crises se propagent au même rythme.

Les grands leaders du monde économique prennent de plus en plus conscience de l’importance de la technologie. Les technologies de génération de puissance écologiques peuvent aider à réduire les effets du changement climatique et les réseaux informatiques collaboratifs donnent du sens à la mondialisation pour les économies développées et émergentes.

C’est la raison pour laquelle les sessions technologiques gagnent de l’ampleur et de l’importance au fil des ans pour le Forum économique mondial.

Les Technology Pioneers, un forum destiné à identifier, développer et financer des start-ups dans le domaine de l’informatique, des télécoms, de la biotechnologie et de l’énergie, a été organisé pour la première fois l’année dernière non plus en marge du Forum, mais bien comme un événement faisant partie intégrante du rassemblement.

Sans surprise, la majorité des Technology Pioneers, sponsorisés par BT, Deloitte Touche Tohmatsu et Accel, proviennent des Etats-Unis. Mais 14 des 39 entreprises représentées cette année sont basées en Suisse, en Israël, en Inde, au Canada, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Pologne et au Royaume-Uni.

L’analyse des puces à ADN, l’utilisation de biocatalyseurs synthétiques pour l’extraction de biocarburant des rebuts de récolte, un voilier géant en forme de parachute pour le transport commercial et le développement d’un logiciel capable de reconnaître les visages sur des photos numériques en ligne, voici en substance quelques-unes des grandes idées proposées cette année.

Garlik, l’un des trois Technology Pioneers implantés au Royaume-Uni, propose un service baptisé DataPatrol qui aide les consommateurs à gérer leur identité en ligne en écumant le Web à la recherche des informations personnelles divulguées à leur insu.

Il ne fait aucun doute que toutes ces entreprises espèrent connaître le même succès qu’un certain Technology Pioneer du nom de Google.

De nombreux chefs d’état, ministres, représentants d’organisations non-gouvernementales influentes telles que certaines associations caritatives et organismes des Nations Unies, ou encore certaines célébrités comme Bono ou Angelia Jolie, se rassemblent également pour aborder les grands problèmes qui frappent le monde actuel.

Traduction de l’article Technology struts world stage at Davos de Vnunet.com en date du 21 janviers 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur