La télé interactive arrive en France

Mobilité

Microsoft, en partenariat avec Thomson Multimédia et Direct TV, va relancer à la fin de l’année son offre WebTV. Télé interactive, accès à l’Internet, enregistrement numérique des programmes, Web TV promet tout cela et plus encore… mais seulement au pays de l’oncle Sam. Pour l’Europe, il faudra attendre le second semestre pour voir arriver le système TAK dans les téléviseurs.

Microsoft, Thomson Multimédia et Direct TV ont signé un partenariat américain pour lancer de nouveaux services sur la Web TV, le service de télévision numérique de Microsoft. A la clé de cet accord, Thomson fabriquera sous marque RCA pour Microsoft des boîtiers de télévision numérique, permettant d’accéder au Net et d’enregistrer des émissions de télévision sur le disque dur qui sera inclus. Le boîtier permettra aussi d’envoyer et de recevoir des e-mails et de consulter les contenus interactifs que les diffuseurs doivent mettre en place. Direct TV justement fournira le bouquet numérique (210 chaînes en qualité numérique) alors que Microsoft s’occupera de la plate-forme logicielle permettant la navigation sur Internet et l’accès aux services interactifs. Cette plate-forme, nommée Ultimate TV, est le résultat de 5 ans de recherches chez Web TV Networks, société spécialisée dans la télévision interactive et rachetée par Microsoft en 1997. Ces nouveaux services, dont on ne connaît pas encore le coût, devraient débarquer à la fin d’année aux Etats-Unis.

De son coté, AOL devrait aussi lancer un service de télévision numérique la semaine prochaine toujours aux Etats-Unis. Là aussi, le partenaire principal sera Direct TV. En fait, tout comme Ultimate TV chez Microsoft, AOL TV ne sera qu’une plate forme logicielle capable d’accéder à Internet et d’offrir des services interactifs (en particulier dans le domaine du commerce électronique). L’annonce devrait être réservée au seul marché américain, bien qu’une nouvelle fois un constructeur européen soit impliqué. En l’occurrence Philips, le hollandais, qui devrait construire les terminaux pour AOL TV.

Néanmoins, pour une fois, le marché européen n’est pas en reste. En effet, parallèlement au développement de services interactifs aux Etats unis, Thomson et Microsoft ont aussi des projets pour le vieux continent. Filiale de ses deux groupes, la société TAK (voir édition du 12 janvier 2000) prépare pour le second semestre des modules directement intégrés dans les téléviseurs pour accéder aux contenus interactifs et à l’Internet. Connectés au réseau hertzien et au fil du téléphone, ces modules permettront d’accéder à des services d’informations indépendants des programmes télés ainsi qu’au Web. Le surcoût estimé par Thomson serait de l’ordre de 10 % par rapport au prix d’un téléviseur conventionnel. Si TAK ne s’attaquera dans un premier temps qu’à la France, des perspectives de développement européen sont à l’étude avec comme première cible l’Allemagne.

Pour en savoir plus :

* Direct TV

* TAK


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur