La télé interactive déchaîne les alliances

Mobilité

AOL, Lagardère, Alcatel, Thomson Multimedia, pour ne citer qu’eux, relancent la bataille dans le domaine de la télévision interactive.

Même si Internet reste la star de l’interactivité, les accords dans la télévision interactive restent d’actualité. Pour preuve, l’accord passé entre OpenTV et Lagardère. L’éditeur néerlandais de logiciels pour la télévision numérique interactive OpenTV vient d’annoncer la conclusion d’un partenariat avec le groupe français des médias Lagardère. Ce partenariat vise à “créer, développer et commercialiser des programmes de télévision interactive”, selon le communiqué. Les émissions, développées pour les différentes plate-formes d’Open TV et prêtes pour la fin de l’année, seront basées sur le contenu des magazines automobile Car & Driver et féminin Woman’s Day du groupe Hachette Filipacchi Media. Les deux sociétés développeront également des chaînes de commerce électronique pour le grand public utilisant les marques du groupe Hachette Filipacchi Magazines dans les secteurs de l’automobile, de la cuisine et des travaux manuels.

Autre annonce dans ce secteur, celle d’AOL et de TiVo. America Online a annoncé le renforcement de sa coopération avec TiVo qui offrira aux abonnés d’AOLTV la possibilité de créer leur programme de télévision personnalisé. Selon l’accord portant sur trois ans, AOL prendra une participation de 200 millions de dollars dans TiVo, en échange de bons de souscription et d’actions TiVo supplémentaires. Le nouveau service devrait être disponible au début 2001, aux Etats-Unis uniquement. Parmi les nouvelles fonctionnalités de TiVo qui seront présentes sur AOLTV, il y aura la possibilité de faire un retour en arrière instantanément sur une émission en direct, ou encore de repasser une séquence au ralenti.

Alcatel n’est pas non plus en reste dans le domaine de l’interactivité puisqu’il vient d’annoncer la création d’une co-entreprise avec Thomson Multimedia (TMM) dont l’objectif est de devenir le numéro un mondial dans les technologies de la vidéo interactive. Cette structure, dont le nom n’est pas encore connu mais qui devrait être opérationnelle à partir de la fin octobre, développera des produits diffusés en MPEG (mode de compression des images), les têtes de réseau pour l’acheminement et l’accès aux utilisateurs via les réseaux câblés. Selon TMM, le marché mondial de la vidéo interactive était estimé cette année à 1,5 milliard de dollars et devrait doubler d’ici à 2002 pour atteindre 3 milliards de dollars. La nouvelle société, installée en France, en Allemagne et en Suisse, sera opérationnelle d’ici trois mois.

Pour en savoir plus :

La télé interactive arrive en France


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur