La télé se rapproche de l’ordinateur

Cloud

La société Tivo propose un récepteur télé équipé d’un modem et d’un disque dur qui pourrait bouleverser notre manière de regarder la télévision.

Tivo, une start-up de la Silicon Valley fondée par deux anciens responsables de Silicon Graphics, vient de mettre au point un appareil qui pourrait révolutionner la télévision. Associée au fabricant de disques durs Quantum, la société a développé un magnétoscope évolué capable de parcourir les chaînes de télé pour localiser les programmes préférés de son propriétaire et les enregistrer dans un format numérique facile à manipuler.

L’appareil intègre pour cela un modem qui permet de se connecter à une banque de données qui répertorie et classe par centres d’intérêts, par acteurs ou encore par réalisateurs l’ensemble des programmes diffusés sur les chaînes télé. Grâce à une interface graphique simplifiée, l’utilisateur obtient en fonction de ses goûts une liste des programmes susceptibles de l’intéresser. Une fois les préférences établies, le système d’enregistrement intelligent sait se positionner à la bonne heure sur la chaîne et sauvegarde automatiquement le ou les émissions sélectionnées sur le disque dur.

Sous son boîtier noir, le récepteur télé de Tivo s’appuie sur un processeur PowerPC 403GCX fabriqué par IBM et exploité par le système Linux avec 8 Mo de mémoire vive. Le disque dur intégré fabriqué par Quantum peut enregistrer jusqu’à 20 heures de programme. L’appareil contient un tuner télé et un codeur/décodeur qui convertit en temps réel l’émission télé en fichier Mpeg2. Il est livré avec un modem interne et dispose de prises d’entrées/sorties vidéo standard.

La télé “intelligente” proposée par Tivo permet donc de mieux s’y retrouver dans le dédale de programmes diffusés sur les chaînes. Elle dispense également l’utilisateur d’apprendre à programmer les enregistrements. L’appareil pourrait être aussi utilisé pour des services de vidéo à la demande. “Plutôt que dépenser un million de dollars pour gérer une multitude de serveurs nécessaires à la projection et à la diffusion de vidéos à la demande, nous répartissons les coûts dans les foyers en vendant chaque récepteur moins de 500 dollars (3000 francs)”, explique Mike Ramsay, directeur général de Tivo.

Ce n’est pas la première fois qu’une société s’attaque au marché de la télé numérique “intelligente”. Cependant, les analystes croient aux chances de succès de Tivo. La société a en effet décroché le soutien d’important fabricants de télé, de producteurs de programmes et de régies publicitaires. Elle prévoit de lancer ses premiers services au milieu de l’année prochaine. Replay Networks, une autre start-up de la Silicon Valley, doit lancer un service similaire plus tôt, au début de l’année prochaine.

Pour en savoir plus : http://www.tivo.com.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur