La télévision sur le Web en France

Mobilité

Un nouveau paysage audiovisuel se dessine en France. Non pas à la télévision mais sur le Web, espace d’expression et d’aventure que n’offrent plus les chaînes nationales, ni même celles du câble.

En matière de télé Web, la France dispose d’une offre qui, si elle s’enrichit au fil des mois, reste aujourd’hui concentrée dans trois grandes catégories : les diffuseurs qui regroupent des dizaines d’émissions d’expression personnelle, les chaînes de programmes à vocation éditoriale, et les chaînes thématiques purement spécialisées et qui s’adressent parfois à une corporation particulière (médecine, finance, etc.). On omet volontairement les chaînes nationales qui mettent en ligne leurs journaux télévisés ou leurs émissions, les sites qui informent des programmes télévisés ainsi que les portails et autres agrégateurs de contenus qui renvoient généralement sur les sites originaux. Il existe aussi des chaînes d’information, notamment régionales, dont les séquences audiovisuelles viennent avant tout illustrer les actualités traitées.

Les chaînes de programmes

A l’image des télévisions hertziennes, les chaînes Web de programmes se distinguent par leur ambition à produire régulièrement des émissions de qualité à partir de thèmes souvent généralistes : cinéma, sorties, sports, humour, sitcoms… Le budget nécessaire à ce type de site en limite le nombre. On en distingue deux essentiellement : Nouvo.com et Clicvision.com. Le premier se veut avant tout divertissant et s’adresse, sur un ton décalé mais respectueux, aux 25-35 ans. Le second, proposé en français, anglais et allemand, nous accueille par une speakerine virtuelle dans un décors “technoïde” un peu déconcertant et son contenu des magazines d’informations aux rubriques de divertissement. A terme, ces chaînes Web productrices de contenus devront trouver un modèle économique ? abonnement, pub, autre… ? qui, s’il fonctionne, devrait multiplier le nombre de ce type de sites.

Les chaînes spécialisées

Médecine, finance, tourisme, musique, cinéma, sports, arts… Les chaînes Web spécialisées sont aussi nombreuses que les thèmes qu’elles représentent. Et de qualité tout aussi variée. Certaines, comme medecine-tv.com, choisissent de s’adresser à un public de professionnels et visent, à terme, le financement par abonnement. Ou bien par des prestations de couverture d’événements retransmis en ligne et en direct. D’autres, comme TV-Art.net, offrent des espaces d’expression aux artistes… ou aux citoyens avec Citoyenne-tv.net.

Les diffuseursCanalWeb.net, le premier à s’être lancé dans l’aventure de l’audiovisuel en ligne, est le plus important diffuseur du Web français. Le principe est simple. A travers son site, Canalweb offre un espace d’expression à des émissions de niche diffusées en direct (de la musique country à l’art d’agrémenter les tapas en passant par les joueurs d’échecs et l’actualité internationale) avant d’entrer dans la grille des rediffusions. Canalweb dispose de ses propres studios d’enregistrement et coproduit nombre d’émissions. A travers neuf thèmes (dont un “Téléperso” destiné à tout un chacun), ce sont des centaines d’émissions que propose CanalWeb dont le Monde Diplo-TV, SOS Racisme, Shoot & Court, 2 poids 2 mesures, Start-up Génération, ou encore le “fameux” Brigitte Lahaie Show.

Pour exister, ces télévisions du futur devront trouver un modèle économique viable et donc un public. Si aujourd’hui les télévisions du Net se multiplient, l’avenir pourrait redessiner ce nouveau paysage audiovisuel.

Quelques Web télés pour s’informer :

* Alatélé.com

* Digipress (infos avec vidéo).

* ZeWebTV

* Progress-tv (portail thématique).

Pour s’exprimer :

* CanalWeb.net

* Citoyenne-tv.net.

Pour se divertir :

* Nouvo.com

* Clicvision.comClivision.com

* kekobaron

* Teleweb.org (pour créer sa tv web)

Pour aller sur d’autres webTV :

* Comfm.com.

* Tooteleweb.

* CanaZap.

* Keskiya.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur