La tentation de nationaliser Internet par Jacques Myard

Cloud

Le député UMP des Yvelines suggère de nationaliser Internet face à ce réseau qui “n’est absolument pas sécurisé”. Quand le filtrage chinois inspire…

Il faut nationaliser l’Internet. Ceci n’est pas une proposition (farfelue) du Parti communiste français. L’idée émane de Jacques Myard, député UMP (Yvelines), interrogé sur Radio Courtoisie, une “radio culturelle associative” nettement marquée à droite.

“La vérité est qu’aujourd’hui le réseau Internet est totalement pourri”, a-t-il déclaré. “Et quand je dis pourri, c’est que peut-être nous avons tous dans notre réseau Internet des chevaux de Troie qui vont se réveiller peut-être demain matin”, poursuit-il. “C’est un réel problème.”

Face à ce réseau “qui n’est absolument pas sécurisé”, Jacques Myard suggère purement et simplement de “nationaliser ce réseau (…) pour avoir la capacité de mieux le maîtriser.”

D’ailleurs, sa référence ultime en matière de filtrage nationale, c’est la Chine…Du côté du “Monde Libre”, les Américains sont également visés, accusés par ce même député de “mainmise” des données sur le World Wide Web.

Contacté par le Nouvel Obs, le groupe UMP à l’Assemblée Nationale prend ses distances avec les déclarations de Jacques Myard. “Cette position n’est pas propre au groupe, le sujet n’ayant pas été abordé”.

C’est un petit soulagement. On commençait déjà à imaginer le prochain lipdub des Jeunes de l’UMP : “Tout ceux qui veulent changer le Web”…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur