La transmutation d’X se confirme

Cloud

Il devient de plus en plus évident que MacOS X est personnalisable à volonté, ainsi qu’ont pu l’être les versions précédentes de l’OS… Dans la plus pure tradition de l’environnement Mac. Des rumeurs commencent même à courir sur sa capacité à pouvoir changer de peau !

La plus grande partie de détournement logiciel est en cours d’un bout à l’autre du Web et l’objet en est MacOS X (voir édition du 18 septembre 2000) : après les craintes et la complainte de l’utilisateur surpris par la modification d’apparence de “son” bureau, une ligue mondiale informelle d’utilisateurs a vu le jour tout autour de la planète. Enjeu : savoir jusqu’à quel point MacOS X est personnalisable ! Et des changements de détails de l’interface, il y en a ! Jusqu’au petit nuage qui apparaît subitement lorsqu’on retire une application du Dock vers le bureau ! Ce petit artifice, appelé “poof” par les Américains, commence même à pouvoir être modifié. Une bibliothèque de nouveaux “poofs” a même vu le jour ! On en trouve en forme d’étoiles scintillantes, de chiffres hexadécimaux ou même de fission moléculaire ! Le tout au format PDF qui garantit une qualité d’image impeccable !Et Apple n’est pas en reste, puisque la firme propose les Applescripts, fonctionnant sous OS X, qui permettent de modifier l’allure du Dock, de redémarrer son horloge ou de changer les paramètres… Et ce n’est pas fini, puisqu’une rumeur court déjà sur le Web, prêtant à OS X la faculté de changer de peau ! Encore à voir, mais ce système d’exploitation n’a pas fini d’être découvert (voir édition du 11 août 2000).Pour en savoir plus :* Le site des scripts d’Apple (en anglais)* Le site des ‘poofs’ pour le Dock (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur