La vente de PC continue de progresser dans le monde au premier trimestre 2007

Cloud

Plus de 62 millions de PC ont été distribués dans le monde en début d’année.
Une hausse moyenne de près de 9 % mais inégale selon les régions.

Le cabinet d’études Gartner vient de livrer son analyse préliminaire sur les ventes mondiales de PC (bureau, mobiles et serveurs x86) au premier trimestre 2007. Des ventes en hausse de 8,9 % par rapport à la période équivalente en 2006, avec 62,7 millions de machines livrées. Mais une hausse inégalement répartie entre les régions du globe.

Avec 14,8 millions de machines commercialisées, les Etats-Unis affichent la plus faible progression (2,9 %). Elle reste néanmoins supérieure aux prévisions de Gartner qui tablait sur un petit 0,6 %. La région EMEA (Europe, moyen Orient, Afrique) en revanche voit ses ventes de PC augmenter de 13,7 % avec 21,6 millions d’unités distribuées. Une belle progression essentiellement tirée par la demande de l’Europe centrale, du moyen-Orient et de l’Afrique, selon le cabinet d’études.

L’Asie affiche également une progression supérieure à la moyenne avec 10,3 % de hausse pour 15,7 millions de PC achetés. L’estimation reste néanmoins inférieure aux prévisions antérieures de Gartner. La Chine à elle seule affiche une progression de plus de 15 % essentiellement tirée par la demande des portables (+38,3 %). Mais le Japon, avec à peine 4 millions d’unités distribuées, affiche une baisse de 6,8 % de ses ventes au premier trimestre. La démocratisation de l’informatique en Amérique latine se poursuit à un rythme soutenu. Le continent sud-américain affiche une progression de 21 % pour ” seulement” 5,1 millions de machines vendues (dont 86 % pour les PC mobiles).

Impact limité de Vista

Parmi les constructeurs, c’est Hewlett-Packard qui tire le mieux son épingle du jeu. Si HP reste deuxième derrière Dell (malgré un recul de 15,5 %) sur le marché américain, il s’impose au niveau mondial à la première place avec 17,6 % des parts et une progression de 28,7 %. HP a vendu plus de 11 millions de machines à lui seul. En pleine restructuration, Dell se maintient à la deuxième place malgré la baisse des ventes (- 7,8 %) pour près de 8,7 millions de PC vendus. Sa part de marché monde tombe de 16,4 % à 13,9 %.

Mais c’est Acer qui affiche la plus forte hausse avec pas moins de 46 % et plus de 4,2 millions d’unités commercialisées. Sa part de marché passe de 5,1 % en 2006 à 6,8 % en 2007 et se positionne à la 3e place du classement devant Lenovo (6,3 % de PDM pour un peu moins de 4 millions de PC vendus) qui progresse pourtant de plus de 16 %. Toshiba ferme la boucle avec 2,5 millions de machines distribuées (soit une hausse de 15,3 % pour un peu plus de 4 % de PDM) devant le “reste” des vendeurs qui occupent plus de la moitié des ventes avec plus de 32 millions de PC (et une progression de 3,8 %).

Selon Gartner, il est difficile d’imputer cette hausse globale à l’effet Windows Vista sorti le 30 janvier 2007. Vista “a eu un impact très limité sur l’ensemble de la demande mondiale sur la base trimestrielle”, souligne le cabinet d’analyse.

“Sur une base mensuelle, les régions matures ont vécu une effervescence dans le mois qui a suivi son arrivée”, nuance l’analyste avant de conclure que ” l’adoption de Vista se constate essentiellement dans les marchés grand public et des très petites entreprises dans les régions matures”. Il est vrai qu’il devient très difficile de trouver un PC neuf sous Windows XP. Les constructeurs ayant, dans leur majorité, basculé leur configuration sous Vista uniquement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur