La version 6 de Lotus Domino s’appuie sur J2EE

Mobilité

Avec la version bêta de Domino 6, Lotus semble avoir clairement fait le choix de J2E et d’une meilleure intégration avec le logiciel Websphere d’IBM.

IBM annonce le lancement des versions bêta de Lotus Notes et de Lotus Domino 6, son serveur de messagerie et de travail collaboratif. Ces versions bêta de Lotus Notes et de Domino 6 (précédemment désignés sous le nom de code “Rnext”) seront disponibles très prochainement. Les versions finales seront quant à elles disponibles au troisième trimestre 2002.

Selon Lotus, ces nouvelles versions devraient permettre d’améliorer à la fois la performance et la montée en charge. Par ailleurs, l’administration de la solution sera simplifiée, notamment grâce à un nouvel outil de management développé avec Tivoli. Mais la sortie de cette nouvelle bêta est quelque peu différente du projet initial Rnext. L’éditeur annonce en effet l’arrêt du développement du standard Garnet, c’est-à-dire l’intégration des JSP dans Domino. Lotus semble donc s’orienter pleinement vers J2EE (la plate-forme Java 2) et WebSphere d’IBM. L’éditeur souhaite ainsi ouvrir Domino à n’importe quel serveur J2EE et à des applications Web afin de pouvoir proposer un produit capable de répondre à des problématiques e-business. “La nouvelle solution de messagerie et de collaboration a été conçue pour gérer les transactions commerciales électroniques de demain”, déclare Scott Cooper, vice-président de la division Solutions Lotus chez IBM Software Group.

Paré pour la mobilitéAinsi, Lotus Notes et Domino 6 devraient constituer un premier pas dans le domaine de la mobilité grâce à une prise en charge des utilisateurs en déplacement, ainsi qu’à un contrôle amélioré de la duplication et un accès sans fil optimisé pour les assistants numériques personnels et les téléphones mobiles dotés d’une connexion Internet.

La version bêta du serveur Domino est compatible avec les plates-formes serveurs Microsoft Windows NT et Windows 2000, IBM OS/400, IBM AIX, Sun Solaris/SPARC et Linux (IA-32). La version bêta de Lotus Notes est compatible avec les systèmes d’exploitation Windows 32 bits et les systèmes Macintosh, y compris Mac OS X (voir édition du 9 janvier 2002).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur