La version européenne du Nexus One alimente les rumeurs

Mobilité

Google n’a pas encore annoncé la sortie du Nexus One en Europe, mais son smartphone sous Android fait l’objet de quelques rumeurs, notamment sur la question du multi-touch.

Alors que le Nexus One de Google ne fait pour l’instant pas recettes aux Etats-Unis, confronté à un modèle de distribution restrictif et à un SAV peu fiable et difficilement accessible, des rumeurs commencent à circuler concernant sa commercialisation en Europe et en France, prévue, à tord ou à raison, pour la fin du premier trimestre.

A ce titre, SFR serait le premier opérateur mobile à le vendre en France dès son arrivée.

Si nos confrères de Gizmodo.fr relayent l’information selon laquelle la mouture européenne du smartphone de Google sous Android 2.1 sera bien multi-touch, d’autres sites Internet affirment le contraire.

Ainsi, selon le site BusinessMobile.fr, Google France aurait bien confirmé que la version européenne du Nexus One ne proposera pas la technologie muti-touch. Bien qu’intégrée au sein du smartphone de la firme de Mountain View, cette fonctionnalité, utilisable grâce à un composant Synaptics, n’est pas activée, vraisemblablement pour éviter une guerre des brevets avec Apple, qui utilise cette technologie brevetée au sein de son iPhone.

En outre, le tactile ne semble pas être le point fort du Nexus One. Son clavier virtuel peut parfois, semble-t-il, connaître quelques bogues gênants. Gizmodo.fr en fait la démonstration en relayant une vidéo publiée sur le site AndroidCentral.com qui montre un utilisateur du smartphone Google n’arrivant pas à taper un texte à l’aide du clavier virtuel, celui-ci ne parvenant pas à retranscrire sur l’écran les lettres tapées.

Si, en France, la (probable) prochaine arrivée du Nexus One déclenche un joli buzz, les mobinautes américains rencontrent quelques vraies difficultés dans l’utilisation de ce smartphone.

Rappelons que le Nexus One, qui se pose comme un iPhone killer, n’est commercialisé que depuis un site Web spécial mis en place par Google, et ne peut être ni testé ni vendu en boutique.

En outre, les mobinautes rencontrant des problèmes techniques avec leur Nexus One sont avant tout invités à poser leurs questions et réclamations sur le site Web dédié, sans pouvoir joindre un conseiller ou un technicien par téléphone.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur