La vidéo domine dans les échanges peer-to-peer

Mobilité

Les échanges consacrés aux fichiers musicaux s’effondrent. eDonkey est privilégié pour le téléchargement de films.

Les fichiers vidéo majoritairement échangés; Microsoft qui prédomine sur les formats vidéo tandis que le MP3 lui résiste; eDonkey qui s’impose… L’étude réalisée par CacheLogic éclaire d’un jour nouveau les contenus échangés en ligne sur les réseaux d’échange peer-to-peer (P2P). A partir d’outils d’analyse installés sur un tiers des fournisseurs d’accès de la planète (Amérique, Europe et Asie pacifique principalement), la société spécialisée dans la gestion de réseau s’est “amusée” à regarder ce qui transitait dans les tuyaux P2P pendant 48 heures, les 16 et 17 juillet derniers. Pour contenir les résultats, l’entreprise britannique s’est limitée à étudier les réseaux les plus représentatifs, à savoir BitTorrent, Gnutella, eDonkey (eMule) et FastTrack (protocole exploité par Kazaa, iMesh et Grokster).

Il en ressort que près d’un tiers des échanges concernent les fichiers vidéo (61,44 %). Loin devant l’audio (11,34 %) tandis que les autres contenus dépassent les 27 % d’occupation des échanges. Parmi ceux là, on trouve majoritairement des fichiers compressés aux formats zip, rar, cab et tar (38,91 %) ? sans pouvoir en connaître le contenu ?, des images (13,27 %), des images CD ou ISO (11,90 %) et 2,38 % de fichiers exécutables. Les autres formats analysés, tous types confondus, représentent plus de 33 %. CacheLogic n’en précise hélas pas leur nature mais les formats de documents de travail (textes, tableaux, présentations…) y font probablement bonne figure.

Parmi les fichiers vidéo échangés, les formats de Microsoft s’imposent à hauteur de près de 76 %. L’étude ne précise cependant pas si le format de la société de Redmond se limite au .WMV ou s’étend également au .AVI, lequel intègre généralement les films en DivX. Ce qui est plus probable puisque le format mis au point par Jérôme Rota a pris son essor sur les réseaux d’échange grâce à ses qualités de compacité extrêmes (un film sur un CD). On ne s’étonnera donc pas que le MPEG occupe à peine plus de 15 % des échanges de fichiers vidéo et que celui de Real Media tombe sous les 9 %.

L’audio reste, lui, dominé par le MP3 à près de 65 %. Loin devant le .WMA, le format audio de Microsoft qui, avec à peine 22 % du “marché” des échanges P2P, est loin d’avoir convaincu la majorité des utilisateurs de se convertir à ses technologies. Petite surprise, le format libre Ogg Vorbis occupe 12,30 % des échanges. Quasiment exclusivement sur le réseau BitTorrent et en Asie, précise CacheLogic.

La société a ensuite analysé le trafic par type de protocole d’échange. Surprise : eDonkey (et ses “eMule”) est le réseau principalement utilisé pour les échanges de fichiers vidéo qui occupent à eux seuls plus 68 % des échange de ce protocole. La musique n’est qu’accessoire sur eDonkey avec 6 % du trafic tandis que “les autres fichiers” comblent 25,42 % des échanges. La fermeture des “annuaires” de fichiers Torrent comme LokiTorrent (voir édition du 14 février 2005) aura peut-être profité à eDonkey en faisantt migrer les utilisateurs de BitTorrent, pourtant principalement utilisé pour les téléchargements de fichiers lourds.

L’usage fait du protocole de Bram Cohen est un peu plus équilibré que celui d’eDonkey. BitTorrent se partage entre la vidéo (46,77 %), l’audio (11,05 %) et “les autres” (42,18 %). Pour CacheLogic, “BitTorrent a été utilisé de façon croissante pour la distribution de contenus légitimes”, comme les versions de démonstration des jeux, les logiciels et leur mise à jour. Preuve en est que l’usage du P2P n’est exclusivement réservé aux contrefacteurs en herbe. Les amateurs de musique semblent avoir privilégié Gnutella ou plus de 69 % du trafic concerne les fichiers musicaux contre, seulement, 19,24 % pour la vidéo (et 11,21 % pour le reste). Les réseaux de Kazaa sont quasi exclusivement dédié aux échanges de films (avec 58,61 %) et de musique (39,70 %), laissant un tout petit 1,69 % aux fichiers d’autres natures.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur