La vidéo va révolutionner le Web

Cloud
Information - news

Lors d’une conférence Internet World à Los Angeles, le patron de RealNetworks, Rob Glaser, a indiqué que la vidéo se retrouvera partout sur la Toile grâce aux hauts débits, et que le format musical MP3 restera présent pour un bon moment encore.

Selon Rob Glaser, directeur général de la société RealNetworks qui édite le célèbre lecteur multimédia RealPlayer, la diffusion de vidéo en temps réel (“streaming”) est appelée à connaître une véritable explosion grâce aux liaisons à haut débit. S’exprimant dans une conférence lors du salon Internet World tenue cette semaine à Los Angeles, le responsable prévoit que seulement 20% des foyers américains devraient avoir un accès rapide à l’Internet en 2002. En Europe, la transition vers les hauts débits demandera plusieurs années. Toutefois, la moitié des utilisateurs de sons ou d’images en temps réel auront accès à l’Internet rapide au travail ou à la maison, selon Rob Glaser. Pour donner une idée des résultats possibles, le patron a fait plusieurs démonstrations de vidéo en ligne en utilisant deux qualités de retransmission. Le premier essai montrait un programme de télévision diffusé à 300 Kbits/s, soit le quart de la bande passante requise pour le standard MPEG-1. L’autre démonstration, plus convaincante, concernait une bande-annonce via une liaison à 800 Kbits/s. Elle offrait la qualité d’une image de télévision habituelle. Certes, ces débit sont loin du 56 Kbits/s qui prévaut aujourd’hui.

Les services de vidéo devraient néanmoins se multiplier. Selon Rob Glaser, les portails Internet donneront directement accès à l’audio et à la vidéo, et non plus au texte seul. Des sites comme Yahoo proposeront des publicités sous la forme de clips vidéo, tandis que les moteurs de recherche fourniront des contenus multimédias consultables en direct.

La conférence a aussi donné au patron de RealNetworks l’occasion de clarifier sa position par rapport au format de compression MP3. L’industrie musicale, largement ébranlée par le succès de ce standard permettant de copier avec une facilité déconcertante et une qualité proche du CD audio des titres musicaux, pèse de tout son poids pour imposer d’autres formats sécurisés. Or RealNetworks vient justement de s’offrir un pionnier du développement de logiciels MP3 (voir édition du 14 avril 1999). Rob Glaser a déclaré que sa société soutenait le projet Madison d’IBM. Les deux sociétés se sont même associées pour faire émerger une solution de téléchargement de musique payante empêchant le piratage (voir édition du 13 avril 1999). Mais pour le responsable, le MP3 est là pour rester. “Il existe un marché légitime significatif pour le MP3 qui ne peut pas être ignoré”, a indiqué le patron en ajoutant qu’il contribuera à travailler avec les industriels plutôt qu’à combattre le format controversé. Selon lui, la peur du MP3 ressemble à l’ancienne crainte stipulant que les magnétoscopes tueraient la télévision et le cinéma. Au contraire, Rob Glaser recommande l’existence de plusieurs standards pour coller aux différentes demandes du public.

Pour en savoir plus : http://www.real.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur