La virtualisation du stockage promise à un bel avenir

Cloud

oeun champ de bataille concurrentiel? commence à se profiler sur le marché de
la virtualisation.

La virtualisation du stockage est en passe de devenir un véritable champ de bataille dans le secteur IT, si l’on en croit le dernier rapport publié par l’IDC. Le cabinet d’études explique en effet que les progrès réalisés dans ce domaine, associés à une demande des entreprises de plus en plus soutenue susceptible de générer un volume de contenu numérique sans précédent, vont profondément bouleverser le marché.

La virtualisation du stockage consiste à faire fonctionner comme une seule et même unité plusieurs dispositifs de stockage séparés. Des dizaines de dispositifs de stockage peuvent ainsi être entreposés à distance ou répartis dans un environnement de bureau sans que l’utilisateur ou son système ne puisse établir de distinction avec un dispositif de stockage réseau unique. Ce procédé présente un certain nombre d’avantages : il facilite grandement le stockage étagé, ce qui permet aux entreprises d’ajouter, de supprimer et de remplacer leurs dispositifs de stockage plus simplement.

La virtualisation simplifie, en outre, le processus de stockage et d’extraction des données pour les utilisateurs, qui sont alors amenés à naviguer sur un seul et même grand dispositif de stockage plutôt que sur plusieurs unités de moindre capacité.
Selon le rapport, 34% des entreprises interrogées utilisent déjà un système de virtualisation du stockage et 49% envisagent de l’adopter.

La virtualisation du stockage est arrivée à maturité“, commente Laura Dubois, directrice de recherche sur les logiciels de stockage chez IDC. “Il ne s’agit plus d’un simple marché naissant avec des déploiements utilisateur limités et une technologie immature.
La hausse de la demande et du développement de cette technologie s’explique en partie par l’augmentation de la quantité de données brutes générées par chaque entreprise.

Au vu des tendances actuelles de la génération de données, la virtu alisation des fichiers s’imposera comme un marché encore plus critique pour les fournisseurs de solutions de stockage“, ajoute Richard Villars, vice-président des systèmes de stockage chez IDC.

Les archives de contenu tels que les emails et les fichiers vidéos incitent les entreprises à rechercher des systèmes capables de stocker une bien plus grande quantité de données, et par conséquent à se tourner vers les points forts des systèmes de virtualisation du stockage.

Au début de la semaine, IDC a annoncé une explosion similaire de la demande des systèmes de stockage sur disque, indiquant que le marché du stockage dans son ensemble ne pouvait que demeurer favorable, les entreprises étant amenées à produire des quantités de données toujours plus élevées.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 7 décembre 2006.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur