L’accord entre Yahoo et Google objet d’une enquête fédérale

Cloud

Craignant un risque pour la libre-concurrence, le ministère de la Justice américain ouvre une enquête.

Le ministère de la justice américain a ouvert une enquête concernant l’accord publicitaire annoncé par Yahoo et Google au mois de juin. L’accord non-exclusif autorise Yahoo à utiliser les programmes publicitaires Google AdSense for Search et AdSense for Content, ce qui permet à Yahoo d’afficher des publicités Google avec ses propres résultats de recherche.

Les deux sociétés ont accepté d’accorder aux autorités antitrust un délai de trois mois pour examiner les conditions de cet accord avant d’aller plus loin. Les enquêteurs envisageraient également de passer en revue les documents d’autres sociétés de médias en ligne.

Avec environ 80% de parts de marché, Google et Yahoo dominent le marché de la recherche. Les deux sociétés ne fusionnent pas pour autant et l’accord n’est exclusif pour aucune des parties, ce qui signifie que le partenariat n’a pas besoin de l’approbation préalable des autorités.

En revanche, si l’accord est considéré comme étant contraire à la libre-concurrence, il pourra être interrompu ou modifié en conséquence. L’ouverture d’une enquête officielle laisse supposer que le ministère de la Justice américain pourrait avoir identifié des zones d’ombre dans cet accord.

Martin Warner, co-fondateur de Technology of Tomorrow 2008, a déclaré : “C’est le même problème que pour le navigateur de Microsoft. La publicité Google représente 55 % de toutes les dépenses publicitaires aux Etats-Unis.
“Un accord avec Yahoo leur confère un énorme monopole, pas uniquement aux Etats-Unis mais sur l’ensemble du marché mondial.”

Selon Martin Warner, les ramifications “sont considérables pour de nombreux acteurs”, en particulier pour les annonceurs eux-mêmes.

L’accord pourrait également affecter la façon dont les utilisateurs accèdent à l’information en ligne ainsi que la manière dont les nouveaux services évoluent sur Internet, dans la mesure où il pourrait causer une énorme manipulation du marché, a-t-il ajouté.

Traduction de l’article DoJ investigates Yahoo Google deal de Vnunet.com en date du 3 juillet 2008 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur