L’ADSL 512 Kbit/s passe à moins de 15 euros chez Cegetel

Cloud

Moins de deux mois après le lancement de ses offres ADSL grand public, Cegetel rejoint Neuf Telecom sur le podium des fournisseurs d’accès les moins chers du marché.

Neuf Telecom doit désormais partager sa place de fournisseur d’accès le moins cher sur le marché de l’ADSL 512 Kbit/s (voir édition du 16 février 2004) : Cegetel a lancé à son tour, mercredi 3 mars 2004, une forfait 512 Kbit/s à 14,90 euros par mois, alors qu’il était proposé au prix du 1 024 Kbit/s dans les offres présentées en début d’année, soit 26,90 euros (voir édition du 8 janvier 2004). Cette offre sera disponible sur l’ensemble du territoire couvert par l’ADSL, y compris dans les zones non dégroupées par l’opérateur alternatif, qui a donc fait le choix de l’interconnexion avec France Télécom (option 3). Nul doute que le récent forfait de Neuf Telecom est à l’origine de ce revirement tarifaire.

Des baisses sur tous les forfaits

Cegetel a également revu à la baisse l’ensemble de ses forfaits. Le 1 024 Kbit/s passe de 26,90 à 19,90 euros et le 2 048 Kbit/s de 36,90 à 24,90 euros, soit respectivement plus de 26 et 32 % de réduction. Mais comme précédemment, ces offres sont disponibles uniquement sur le réseau dégroupé de l’opérateur alternatif. Présent dans 75 agglomérations, celui-ci devrait couvrir 55 % des foyers français d’ici la fin du premier semestre 2004.

Nouvel entrant sur le marché de l’ADSL grand public, Cegetel joue pleinement la logique de captation de parts de marché. Les conditions de vente ont d’ailleurs été révisées : la période d’engagement de 12 mois disparaît au profit de frais de résiliation de 90 euros, dégressifs de 3 euros par mois. Le modèle de Free fait visiblement des émules (voir édition du 12 novembre 2003). En revanche, la présélection téléphonique reste quasi obligatoire (sinon, il faut ajouter 5 euros à la facture) et les frais d’activation de 30 euros, qui incluent le modem, sont maintenus. Cegetel travaille cependant à une offre sans modem et une autre avec un modem Wi-Fi, attendues pour le deuxième trimestre.

Un tarif provisoire

Cependant, Cegetel annonce clairement que ses tarifs seront majorés de 5 euros au terme de 12 mois d’abonnement – tout comme l’offre de Neuf Telecom – soit respectivement 19,90, 24,90 et 29,90 euros pour les offres à 512, 1 024 et 2 048 Kbit/s. “Ces tarifs restent très compétitifs par rapport au marché actuel”, justifie un porte-parole de l’opérateur. Mais les évolutions tarifaires sur le marché du haut débit sont telles que Cegetel n’aura peut-être pas intérêt à maintenir cette majoration s’il veut rester compétitif dans un an.

Les clients de la première heure profiteront aussi de cette nouvelle grille tarifaire, mais avec la majoration des 12 mois d’abonnement. Une mise à niveau intéressante pour les offres à 512 et 2 048, moins pour celle à 1 024. Cegetel annonce avoir séduit 25 000 abonnés depuis le début de l’année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur