L’ADSL prêt à décoller en Europe

Régulations

En Grande-Bretagne, l’opérateur historique British Telecom s’apprête à équiper au printemps prochain six millions de foyers et d’entreprises en équipements ADSL. En France, l’Internet à haut débit sur les fils du téléphone devrait arriver dès la fin de l’été.

L’arrivée de l’ADSL en Europe se précise. En Grande-Bretagne, l’opérateur British Telecom vient d’annoncer une commande importante en équipements ADSL auprès d’Alcatel et de Fujitsu. Chiffrée à plusieurs dizaines de millions de francs, cette commande permettra d’équiper des points d’accès, des foyers et des entreprises. Un peu moins de six millions de modems ADSL devraient être proposés au public et aux professionnels pour le printemps 2000, permettant aux internautes de surfer à un débit jusqu’à 16 fois supérieur à celui de l’ISDN. Selon British Telecom, 400 points d’échange ADSL seront installés sur le territoire britannique d’ici mars prochain. “Nous voulons que le Royaume-Uni devienne un leader mondial de la révolution de l’information”, a assuré Sir Peter Bonfield, directeur général de British Telecom. L’opérateur a refusé toutefois d’évoquer le contenu de ses services, leur date de lancement et les régions où ils seront accessibles. Une annonce détaillée devrait avoir lieu “prochainement”. L’essor de l’Internet outre-Manche promet de toute façon d’être rapide : le gouvernement anglais compte mettre l’accent sur les services à large bande. De nouvelles bandes de fréquence radio permettant l’accès sans fil à des connexion haut débit vont être prochainement mises aux enchères auprès des opérateurs télécoms. Selon Michael Wills, secrétaire d’Etat britannique à la communication cité par l’AFP, les prochains services “permettront à chacun d’avoir un accès à bas prix aux autoroutes de l’information. A l’avenir vous serez capables d’envoyer des vidéos familiales sur le réseau à des parents, de faire des appels par vidéophone et de créer des classes éducatives virtuelles”.

En France, l’ADSL devrait faire son entrée commerciale vers la fin de l’été. France Télécom expérimente depuis plus d’un an cette technologie, par l’intermédiaire de son service Wanadoo. Les opérateurs alternatifs suivront, mais ils ont pris un retard non négligeable. Le fournisseur d’accès Club-Internet a d’ailleurs porté plainte contre France Télécom, accusant l’ancien monopole de freiner l’accès à l’ADSL chez ses concurrents (voir édition du 22 juin 1999). Leurs premiers tests ne devraient démarrer qu’à partir de l’été.

Pour en savoir plus :

http://www.bt.co.uk

http://www.francetelecom.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur