Lagardère Active prend position dans le ‘mieux vivre’ sur Internet

Mobilité
Information - news

La branche multi-médias du groupe de communication prend une participation
dans la filiale interactive du groupe de presse Psychologies.

Lagardère Active poursuit sa prospection pour enrichir sa galaxie d’univers thématiques présentes sur Internet. La branche médias audiovisuels et nouveaux médias du groupe de communication a déjà délégué le traitement des contenus d’actualité, sport et bourse à la société Newsweb (dont l’annonce d’acquisition remonte à décembre 2006). Illustration avec la récente relance du site Internet du Journal du Dimanche. Dorénavant, il compte surfer sur le domaine du “mieux vivre” en s’associant à un groupe de presse spécialisé dans ce domaine : le groupe Psychologies (société Finev).

En fait, le schéma est un brin plus compliqué. Déjà actionnaire à 49% de la société qui édite le mensuel Psychologies Magazine (à l’époque, c’est la branche Hachette Filipacchi Médias qui avait fait le premier pas), Lagardère Active s’intéresse plus particulièrement à sa filiale interactive (société Selma) qui édite un bouquet de cinq sites Internet : Psychologies.com, Quelpsy.com, Questionsexo.com, Testetvous.com et Mood.fr.

Didier Quillot, Président de Lagardère Active, a décidé d’injecter 4 millions d’euros dans Selma. Ce qui correspond à une prise de participation de 49% dans la structure interactive du groupe Psychologies/Finev.

Outre le succès reconnu du magazine papier (avec une diffusion totale payée OJD qui atteint 366 000 exemplaires en 2006), le groupe de presse a réussi le pari de décliner son concept en un site Web attractif (450 000 visiteurs uniques par mois, source Nielsen). En 2006, Psychologies.com a généré un chiffre d’affaires de 1,3 million d’euros. Ses espaces publicitaires sont gérés par une régie interne (Interpsycho).

Lagardère Active se montre décidément à l’affût des positions stratégiques à prendre sur le Net. On lui a donné des prétentions de racheter la plate-forme de partage de vidéos Dailymotion mais aussi le portail AuFéminin.com. Pour la dernière cible, Didier Quillot, a récemment déclaré lors d’un colloque NPA-La Tribune “qu’à ce niveau de capitalisation boursière, l’affaire est beaucoup trop chère”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur