L’Allemand Dreamlines lève 20 millions d’euros auprès du fonds russe Target Ventures

EntrepriseLevées de fondsStart-up
dreamlines

Le fonds russe Target Ventures mène la levée de 20 millions d’euros pour le site allemand de réservation de croisières en ligne Dreamlines.

Dreamlines, start-up basée à Hambourg, a annoncé cette semaine avoir obtenu 20 millions d’euros d’un pool international d’investisseurs conduit par Target Ventures.

Altpoint Ventures, fonds de capital risque basé aux États-Unis lancé en septembre dernier, était aussi de la partie, tout comme certains anciens investisseurs de Dreamlines tels que Holtzbrinck Ventures, Hasso Plattner Ventures et Dimaventures. TA Venture, fonds ukrainien qui avait également investi dans Dreamlines auparavant, n’a en revanche pas participé au tour de table

Lancé en janvier 2012, Dreamlines s’est imposé comme l’un des plus importants prestataires de croisières sur le marché allemand. Ses clients peuvent choisir parmi plus de 30 000 produits répartis dans une gamme allant des croisières courtes aux tours du monde et aux traversées de l’Atlantique en bateau. La start-up compte actuellement 280 employés à travers le monde. Outre le marché germanophone, la société est active en Australie, en Italie, en France, aux Pays-Bas, au Brésil et en Russie – où elle assure être le premier acteur OTA pour les croisières en termes de croissance.

Dreamlines a étendu son activité à sept pays aux quatre coins du monde, parmi lesquels l’Australie. L’entreprise a déclaré l’année dernière un chiffre d’affaires de près de 100 millions d’euros.

Target Ventures voit dans le marché des croisières “l’une des dernières niches prometteuses sur le marché du tourisme en ligne”, comme le souligne Anton Terekhov, l’un des associés du fonds.

Lancé en 2013, Target Ventures investit dans le domaine de l’espace consommateur numérique. Le fonds s’appuie sur des “acteurs privés en Russie qui souhaitent investir en Europe pour diversifier leur panel d’investissements”, comme l’explique Mikhaïl Lobanov, directeur associé, dans un entretien avec East-West Digital News.

C’est nous qui avons mené la levée pour Dreamlines, avec, à la clé, presque la moitié des 20 millions d’euros de capitaux investis. C’est notre troisième opération conclue en Europe cette année après Delivery Hero et Achica.com“, se réjouit M. Lobanov.

Target Ventures a également investi dans trois startups russes.

 

Cet article a d’abord été publié sur East-West Digital News, ressource en ligne internationale sur le marché du numérique en Europe de l’Est.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur